Forum de RP Fantastique
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesPortailConnexion

Partagez | 
 

 Le Palais du roi Ragnar le Berserk

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
Kalisha
Orientalis
Orientalis
avatar

Nombre de messages : 132
Localisation irl : Auprès de son maître
emploi irl : Génie
humeur : Vive et enjouée
Points : 56
Date d'inscription : 12/07/2008

Feuille de personnage
Affinités: mon maître
Occupation, métier: Génie
Localisation: Dans sa lampe lol

MessageSujet: Re: Le Palais du roi Ragnar le Berserk   Jeu 2 Oct - 19:47

25.

Kalisha était soulagée de ne pas voir de bagarre ce soir, car Ragnar avait encore trouvé des solutions très intelligentes pour départager ses sujets. Les vikings avaient une bien étrange façon d’envisager la justice, mais finalement c’était assez amusant.. enfin, la soirée l’était, jusqu’à l’entrée d’une bande de vikings bruyants, un peu plus que les autres, et surtout accompagnés ou plutôt accompagnant une jeune femme qu’ils poussèrent en avant. Cette dernière protesta vivement et Kalisha voyant le trouble.. qu’elle causait parmi les vikings, fit la traduction de cette langue qui ressemblait bien à celle qu’elle avait connu par le passé. De toute façon le génie ne connaissait pas de barrière en langues étrangères, et cette aptitude s'était souvent avérée très utile.

Mais par contre si elle savait ce qu’était une ambassadrice, son roi lui, semblait l’ignorer et dans le regard qu’elle avait vu tout à l’heure, elle y avait vu une lueur qui ne lui plaisait pas trop, enfin bon, la femme était belle, et les regards intéressés.. Kalisha pouvait comprendre qu’on apprécia le spectacle, mais décida de rester méfiante sur ce coup. Et si le roi viking tombait amoureux d’une autre femme? Après tout les femmes savaient si facilement faire tourner les têtes des hommes, même involontairement..et si le roi décidait d'épouser une seconde femme?..

Le reste de la conversation entre Snorri et Ragnar lui échappa un peu, tant elle était occupée à s’inquiéter pour elle-même, et de la venue de cette ambassadrice.

- Ah. Donc pas de risque qu’ils nous tombent sur le poil si on s’amuse un peu par mégarde avec leurs diplomates ?

Amuser? comment s’amuser? à Quoi pensait-il?

- Bon. Ben alors, je crois que je vais aller défaire mon paquet cadeau, moi…

Kalisha dévisagea son roi, avec un air sidéré, pour voir s’il cherchait juste à la taquiner.

- Tu veux bien lui dire que l’île du Crâne est trop loin pour nous intéresser mais qu’on se contentera d’elle ? Donc, selon la loi viking, elle sera notre esclave. A… A moins qu’elle ait de quoi racheter sa liberté, bien sûr.

- Kalisha : je suis pas obligé de coucher avec elle ! Mais je peux pas la refuser… Ca vexerait tout le clan de Hrolf… J’ai une réputation à tenir, moi…

La jeune femme hocha la tête en silence, ses bras étroitement croisés sous sa poitrine.. Elle ne ferait pas d’histoire, elle devait lui faire confiance. C’est pourquoi elle se redressa fièrement et s’adressa à la jeune femme dans sa langue.

- Lady Sparrow ( mdrr ça me fait drôle quand même…), le roi dit que votre île est un peu loin pour intéresser les vikings, mais..euh.. qu’il est heureux du cadeau du roi Maxime et qu’en temps que présent de votre roi, il va … il vous fait dire que selon la loi viking, vous serez dorénavant son esclave à moins que vous lui offriez de quoi racheter votre liberté.. * Par Allah, faites qu‘elle trouve un moyen! *.

Les mots lui écorchaient la langue, mais elle n’avait pas le choix, toute l’attention des vikings était porté sur elle, dont celle de cette jeune femme qui la regardait avec de grands yeux. .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Donatien
Cosmopolitains
Cosmopolitains
avatar

Nombre de messages : 1467
Age : 43
Points : 665
Date d'inscription : 25/02/2008

Feuille de personnage
Affinités: La guilde des voleurs
Occupation, métier: Chef des défroqués
Localisation: La Mandragore pendue

MessageSujet: Re: Le Palais du roi Ragnar le Berserk   Ven 3 Oct - 8:27

qu’en temps que présent de votre roi, il vous fait dire que selon la loi viking, vous serez dorénavant son esclave à moins que vous lui offriez de quoi racheter votre liberté...

Il y a comme un problème quelques part....
Sahar cherche un instant où se rémorrant la scène chez le sultan...
Le Sultan avait regardé Lady, lu le faux document et accueillit l'Ambassadrice avec moults courbettes et compliments pour compenser l'affront qui lui avait été fait...
Ici ça ne se passe pas comme ça!
Bon d'accord elle n'a pas de faux document mais quand même !
Elle a la prestance ! ... non ?

Euh...non y a erreur, je ne suis pas un présent de mon Roi, je suis ambassadrice, vous savez, les gens qui viennent pour négocier des ..euh trucs...genre traités de paix ou commerciaux...
J'arrive d'ailleurs de Djamilia où j'ai été très bien reçue!


Le conseiller qui a discuté avec le Roi semble s'impatienter des palabres entre la maitresse de Ragnar et la nouvelle esclave.
Il pousse celle ci sur le côté alors qu'elle proteste

Hé ho m'enfin...
Ah oui!...

Je SUIS lady Sparrow quand même oh !
Et humm je SUIS l'Ambassadrice de Maxime 1er alors ça suffit nom d'un...euh...
Ah oui, NOM d'un p'tit PERROQUET !!
Et qu'on me serve du Rhum !!


Oui j'crois qu'j'le tiens bien là le rôle hé hé

Sahar croise les bras sur la poitrine et regarde la femme derrière le trône puisqu'il semblait que ce soit avec elle qu'elle doive parler.
Elle la détaille du regard, avec un air appréciateur, oui très jolie, charmante même.
La voleuse lui adresse un sourire complice

Oh dites c'est très joli votre tenue là, ça vient de Djamila ?
Mais vous savez que la dernière mode c'est de porter 6 voiles?
C'est d'un scandaleux ^^ *gloussement*
Tout ça pour faire mieux que la danse des sept voiles, hein, enfin on sait c'que sait...
euh..sinon pour mon rachat, j'peux éventuellement proposer une paire de bottes fourrées, ça irait ?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://epsilon.jdrforum.com/forum.htm
Kalisha
Orientalis
Orientalis
avatar

Nombre de messages : 132
Localisation irl : Auprès de son maître
emploi irl : Génie
humeur : Vive et enjouée
Points : 56
Date d'inscription : 12/07/2008

Feuille de personnage
Affinités: mon maître
Occupation, métier: Génie
Localisation: Dans sa lampe lol

MessageSujet: Re: Le Palais du roi Ragnar le Berserk   Sam 4 Oct - 12:29

26.

Oui, bien entendu qu’aux yeux de l’ambassadrice, tout cela devait passer pour une grossière erreur, tout comme cela aurait paru une erreur aux yeux de tout ceux qui ignoraient les lois vikings. Et Kalisha en faisait partie. Mais avec son expérience de génie, elle avait appris à s’adapter à toutes les situations ou presque. Sauf qu’en l’occurrence, c’était une autre qu’elle qui devait apprendre à s’adapter à un monde étranger et que de toute évidence, Lady Sparrow ne souhaitait pas vraiment passer du statut d’ambassadrice à celui d’esclave, ce qui était pour le moins compréhensible. Et Kalisha doutait fort que Ragnar acceptât de la laisser repartir en échange d’une paire de botte, aussi jolie fût-elle.

Elle rendit son sourire à la jeune femme, puis sourit à Ragnar qui devait penser que tout cela avait l’air plutôt positif. Oui mais bon, Kalisha était entre deux, et soit elle s’écoutait et prenait en pitié cette étrangère, soit elle se contentait de faire les yeux doux à Ragnar, et de traduire ce que Lady Sparrow lui proposait… Elle devait réfléchir et vite, son roi comptait sur elle, et tout le monde attendait la suite.. Par le passé, Kalisha n’aurait pas hésité une seconde, et aurait profité de sa position pour démontrer sa supériorité à cette jeune femme qui était déjà dans le collimateur de son roi. Jalouse, elle n’aurait pas hésité à la faire jeter dans les cachots elle-même, si .. enfin si les vikings avaient possédé des cachots, et si avec le temps et par la force des choses, la jeune femme n’avait pas appris quelques leçons. Kalisha n’oubliait pas qu’elle était elle-même en quelque sorte esclave d’un Djinn, et malgré tous les coups bas qu’elle avait pu faire par le passé, elle ne souhaitait pas cette condition pour aucune de ses consoeurs.

Et puis….oui c’est ça, une idée germait peu à peu dans son esprit, si elle, avec l’accord de Ragnar trouvait une solution pour éviter à cette jeune femme de devenir esclave du roi, elle éloignerait les risques que cette Lady Sparrow tentât de séduire son roi.. L’astuce, et ça elle l’avait bien compris, était que le roi devait avant tout prouver qu’il était digne de diriger son royaume quelque soit le tour que prendrait cette histoire.. Encore une fois, tout était question d’apparence.

- Kalisha? Alors que dit-elle??

Elle sursauta, rappelée subitement à l’ordre, oui, elle devait traduire ce que cette Lady Sparrow venait de proposer..* aie aie aie, une idée viiiite!! Le coup des bottes, ça va pas le faire, j’ai déjà essayé une chemise en pure soie, et il a pas aimé..hum..bon euuh..* « EUREKA ». Il fallait qu’elle trouve le moyen de lui parler seule à seule.

- euh elle dit qu’elle aimerait bien porter une tenue identique à la mienne..

Kalisha se tourna pour voir l’air surpris du roi et de ceux qui autour avait entendu la traduction. Un murmure parcourut la salle.

- oui, elle aimerait euh… plaire à votre altesse et…
- ha.. hum.. je vois..

Le sourire ravi de Ragnar lui fit douter de nouveau de ses bonnes intentions vis-à-vis de l’ambassadrice. * mais qu’est-ce que j’ai fait!!!*
Le roi se pencha et lui fit signe de s’approcher.. Il murmura tout bas pour qu’il n’y eut que Kalisha qui puisse entendre.

- hum euh et si tu l’accompagnais jusqu'aux logements des esclaves, dans la pièce principale, il y a un coffre avec les tenues que nous réservons à nos esclaves. Tu comprendras qu’elle ne peut porter les mêmes vêtements que toi? Tu n’es plus une simple esclave après tout.

Kalisha fronça les sourcils, de plus en plus contrariée par ses propres idées..

- ah? euh d‘accord.. en fait il faut que je te dise que c’est pas tout à fait ce qu’elle a demandé, mais je t’expliquerais, là j’essaie juste de gagner du temps..chuchota-t-elle tout bas. Je ne crois pas qu’une paire de botte t’aurait intéressé..

Puis elle se tourna vers Lady Sparrow, pas trop rassurée par ce qu’elle venait d’entendre.

- Le Roi Ragnar a une autre requête, hum.. euh marché à vous proposer. Si vous voudriez bien me suivre, je vais vous expliquer en quoi il consiste.

Elle quitta donc la grande salle, Lady Sparrow sur ses talons, et évita de croiser le regard très intéressé de Ragnar pour la belle étrangère. Personne ne put remarquer que ses poings étaient si serrés que ses jointures blanchissaient afin de ne pas exploser là tout de suite.. Mais elle n’en ferait rien, il lui fallait à tout prix rester maître de la situation..enfin en l’occurrence, maîtresse était plus approprié.

Quand un peu plus tard, la porte se referma sur elles, Kalisha laissa retomber un peu de pression en soupirant bruyamment. Elle se tourna enfin pour faire face à Lady Sparrow qui lui souriait toujours, ne se doutant pas un seul instant de ce qui l’attendait.

- bon, je vais aller droit au but. Vous êtes dans de sales draps!

Et voyant l’expression de la jeune femme qui avait perdu son sourire, elle ajouta.

- Désolée pour ce que je vais vous demander de faire, mais je voulais simplement gagner du temps. Le roi vous considère comme son esclave, car face à ses sujets, il se doit d’appliquer les lois vikings en rigueur. Remarquez, je ne les connais pas moi-même, j’apprends sur le tas. Ainsi cet, ce heu Hrolf vous a offerte au roi, afin de regagner sa confiance. Le roi a donc accepté le présent, et se doit d’y faire honneur comme le veut la tradition viking.. Mais bon.. Cette idée est loin de me plaire, car si Ragnar a le malheur d’essayer de vous.. hum…bon bref, Ragnar le sait parfaitement et je pense qu’il trouvera une solution pour régler ce problème, comme il le fait toujours.

Kalisha se laissa tomber sur un des fauteuils présents dans la pièce et croisa ses jambes en tailleur sous elle. Il n’y avait pas que Lady Sparrow qui était dans une situation délicate.

- Pour l’instant il souhaite que vous vous montriez coopérative, et que vous lui offriez un petit numéro de ce que vous voudrez…histoire d’amuser la galerie, vous comprendrez qu‘une paire de botte n’est pas un marché acceptable pour lui…et.euh j‘allais oublier * tu parles!*. que vous portiez la tenue traditionnelle des esclaves.
- celle que vous portez?
- ha euh.. non, moi je ne suis pas son esclave, mais euh sa concubine..

Voilà, ça au moins c’était dit. Kalisha lui désigna un coffre derrière elle.

- Elle est la-dedans..

Lady Sparrow se dirigea vers le coffre, l’ouvrit et découvrit la tenue habituellement déstinée aux esclaves, une tenue que Kalisha découvrait en même temps que l‘ambassadrice...…Le haut valait bien celui que portait Kalisha, sauf que celui de Lady Sparrow était entièrement recouvert de fourrure, le bas en fourrure lui aussi, n’était pas beaucoup plus large et dissimulerait à peine les formes de la jeune femme. Le visage de Kalisha passa de la stupeur à la colère noire, comme le regard qu’elle posa sur le « costume ».. C’est sur un ton dédaigneux qu’elle commenta:

- mouais, je trouve mieux les voiles quand même…enfin les goûts et les couleurs..

Si elle avait oublié les recommandations du roi, elle aurait volontiers réduit en cendre, ces ridicules bouts de peau.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Donatien
Cosmopolitains
Cosmopolitains
avatar

Nombre de messages : 1467
Age : 43
Points : 665
Date d'inscription : 25/02/2008

Feuille de personnage
Affinités: La guilde des voleurs
Occupation, métier: Chef des défroqués
Localisation: La Mandragore pendue

MessageSujet: Re: Le Palais du roi Ragnar le Berserk   Lun 6 Oct - 11:00

Sahar fait une moue en regardant la tenue en peaux et fourrure...
Elle la tend devant elle à bout de bras l'espèce de haut, un soutien gorge en fourrure.

C'est pas moche mais c'est vrai que les voiles c'est plus joli...

la pudeur n'étouffant pas notre voleuse, Sahar se déshabille et envoie voler ses vetements qui se retrouvent avec peu de soin en boule sur le sol.
Elle enfile l'ensemble en résumant la situation

bon donc je suis un cadeau c'est ça?
Et votre roi doit m'honorer en tant que tel...
Dites par honorer vous entendez quoi exactement ?


Elle croise le regard explicite de Kalisha qui va de elle au lit...

Ah oui honorer...
erf...
forcement si vous êtes sa concubine, j'comprends qu'ca vous branche pas qu'il m'honore...
Remarquez il est mignon vot'roi mais j'aime bien qu'on m'laisse le choix d'mes partenaires d'honoration, d'honorité, d'honorablement...enfin tu vois quoi...
Ca t'dérange pas si j'te tutoie non?
bon voilàààà alors ça donne quoi ?


Sahar se tourne vers Kalisha pour lui faire admirer sa tenue riquiki mini, un peu comme si brigitte bardot avait enfilé un itsi bitsi tout petit bikini en poils de phoques (une hérésie )
Les formes généreuses de la petite voleuse ont une nette tendance à déborder quelque peu du haut.

J'me sens un peu serrée, erf...

Kalisha a les yeux qui lui sortent de la tête, maudissant son plan en regardant l'indécence de la tenue chez la nouvelle esclave.
Quasi nue avec cette mini jupe, ce soutien gorge en fourrure et des bottines fourrées, ses cheveux blonds répandues sur ses épaules et ses droles de yeux jaunes qui rient malgré sa situation précaire et inconfortable, Sahar ressemble à un gentil fauve.

mais j'dois faire quoi pour amuser la galerie moâ ?
Un numéro de claquettes ?


non je crois que ça ira comme ça Rolling Eyes

Avant de regretter sa décision, Kalisha pousse la voleuse vers la salle.
ce qui fait que Sahar rentre de façon fort peu élégante en trébuchant

oups...

heureusement, elle se rattrape avant de se vautrer complètement et se redresse dans un semblant de dignité.

humm...

Ele hausse un sourcil.
Tout le monde s'est tu ...
Les guerriers la regardent les yeux exhorbités, la bouche ouverte

ben quoi ?...

Un des guerriers venus d'une tribu au nord rompt le silence dans sa langue baragouinnant
Sahar saisit juste un mot qui revient sans cesse dans bouche


Thruuuud .......Thrud...
Thrud


ben non moi c'est Sa, euh...j'veux dire LADY SPARROW !

Et c'est la panique dans la foule, tout le monde se met à brailler en même temps, se tournant vers le Roi...
Sahar croise les bras, faisant déborder son décolleté et se tourne vers Kalisha

J'crois qu'y a un problème non ?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://epsilon.jdrforum.com/forum.htm
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le Palais du roi Ragnar le Berserk   Lun 6 Oct - 19:45

La salle s’était emplie d’un tumulte de vociférations bruyantes, d’exclamations sonores et d’interjections explosives. Chacun parlait plus fort que son voisin, accompagnant souvent ses cris de force gestes, qui envoyaient souvent des coups aux alentours, ce qui n’arrangeait pas la sérénité ambiante.
Du brouhaha phénoménal qui s’était fait dans la salle, il ressortait plus ou moins qu’une bonne partie de la salle pensait que la jeune femme s’appelait Thrud, qu’il valait mieux se trouver par rapport à elle de l’autre côté de la salle, voire de la planète, et que, en qualité de Roi, Ragnar devrait faire quelque chose pour protéger ses sujets de la belle blonde dont les appâts féminins étaient chichement dissimulés par quelques peaux d’animaux. De tout petits animaux.
Le roi berserk avait un peu de mal à saisir l’agitation qui saisissait ses guerriers, semant un début de panique dans l’assistance.

!!! SI LENCE !!!

Björn. Le héraut du Roi. Jolie voix. Puissante. Son surnom chez les vikings c’est « celui qui déclenche les avalanches ». Mais nous en parlerons une autre fois…

Le calme plus ou moins rétabli, Ragnar fit venir le grand gaillard qui avait déclenché le mouvement de foule. Grand, costaud, les cuisses et les bras plus gros que le torse de bien des hommes, habillé de fourrures mal dégrossies, et avec un air un peu simple. Sûrement un bûcheron du Grand Nord ou du Valkyrheim.

Approche !
Qu’est-ce qui te prend de crier comme ça ?
Tu connais cette femme ?


Euh… Oui, ta majesté. C’est Thrud. Thrud ! Thrud !

Thrud ! Thrud ! THRUUDD !!!

!!! LA FERME !!!

Merci Björn.
Bon, qui c’est cette Thrud ?


Le grand bûcheron prit un air effrayé.

Mais c’est une des Valkyries ! C’est la plus grande guerrière de toutes ! Elle a une force prodigieuse et un caractère de chien ! Elle a battu tous les guerriers du village au bras de fer, et en a estropié une bonne partie !
Elle est redoutable et fière !
Et… Et elle a dit au chef du village que, si on approchait du Palais de Glace sans sa permission, elle allait nous hacher menu comme chair à pâtée !
Et là, elle doit être furieuse ! Elle va tous nous tuer !


Holà, holà, hoooo ! On se calme !
Donc tu dis que cette… Thrud, est une guerrière puissante et redoutable ?


Oh oui, ta majesté !

Bon, et alors comment ce brave Hrolf, qui n’est quand même pas un foudre de guerre, a-t-il réussi à la capturer et à la garder sur son bateau ?

Est-ce qu’il y a eu des marins blessés sur ton bateau, Hrolf ? Des parties de bras de fer ?

Euh… Non. Non… du tout.
Mais euh… La Valkyrie voulait peut-être devenir ton esclave ?


Ragnar jeta un œil sur la jeune femme, splendide dans son attitude de défi, avec juste ce qu’il fallait de vêtements pour… mais bon. Kalisha était juste derrière, avec un regard noir et sans ambiguïté.

Naaaaa… A la rigueur, elle serait venue pour m’éprouver et faire un bras de fer avec moi.
Et puis de toutes façons, toi, le montagnard, tu as bien dit que tu l’avais entendu parler au chef de ton village, non ?


Euh… oui …

Bon, eh bien vous voyez bien que celle-là ne comprend rien de ce qu’on dit !

Ah ouais, ouais, ouais…

Un murmure d’appréciation flotta dans l’assistance, saluant la perspicacité du Roi.
(oui, de ce côté-là, il en faut peu pour impressionner un viking…)
De son côté, le Roi considéra la jeune femme… Il y avait peut-être moyen de résoudre deux problèmes en un…

Bon ! Voilà qui est réglé.
Mais peut-être que cette femme est apparentée à Thrud ?


OoooooOOOOhhHHH !! Fit la foule.
Ragnar savait parfaitement qu'il n'en était rien, puisqu'elle ne parlait pas Viking, mais ça lui permettait de la mettre dans une position plus élevée.

De toutes façons, elle n’a pas l’air bien méchante.

AAAAAAAaaaaahhhhhh !

Je propose donc de la traiter comme il convient, en lui donnant une tâche honorifique.
Elle servira le vin et la bière aux guerriers de ma garde personnelle.


Ragnar se retourna vers la table des colosses de sa garde royale.

Et le premier qui ose porter la main sur elle sans qu’elle l’y ait invité m’en répondra sur sa tête !

Tandis que tout ce petit monde, rasséréné, reprenait le banquet un instant interrompu, Ragnar se tourna vers Kalisha.

S’il te plaît, tu pourrais lui traduire tout ça ?


Dernière édition par Ragnar Hrodgæirsen le Mar 7 Oct - 16:34, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Kalisha
Orientalis
Orientalis
avatar

Nombre de messages : 132
Localisation irl : Auprès de son maître
emploi irl : Génie
humeur : Vive et enjouée
Points : 56
Date d'inscription : 12/07/2008

Feuille de personnage
Affinités: mon maître
Occupation, métier: Génie
Localisation: Dans sa lampe lol

MessageSujet: Re: Le Palais du roi Ragnar le Berserk   Mar 7 Oct - 11:16

27.

Kalisha debout derrière Ragnar, assistait à tout cet échange, s’abstenant de réagir, mais la jeune femme elle ne semblait pas trop rassurée par les réactions des vikings qui d’abord avaient réagi comme si elle eut la peste, puis commençaient peu à peu à la reconsidérer comme une belle petite ..Valkyrie? Mais qu’était-ce que cela? Kalisha avait elle-même besoin de quelques explications, mais de toute évidence cela devrait attendre. Soit la valkyrie se voyait passer du statut d’esclave à celui de serveuse pour la garde personnelle du roi.. et ensuite? hmm? De toute évidence, Ragnar ne voulait pas que les autres puissent profiter des jolis atouts dont la jeune femme avait été généreusement pourvue.

Kalisha qui depuis un petit moment ne souriait plus vraiment, trouvant que tout cela prenait un tour qui ne lui plaisait pas du tout. Elle eut le temps de réfléchir pour elle, alors que le roi était bien occupé par ses occupations de roi, par l’arrivée de l’esclave qui du coup n’en était plus une, et toute cette agitation bien viking. Que devait-elle faire? rester dans son coin et laisser tout cela faire sans réagir? Etait-ce là le comportement qu’on attendait d’une reine? de la concubine du roi? Alors soudain elle sut…Et un léger sourire s’épanouit sur son visage.

- S’il te plaît, tu pourrais lui traduire tout ça ?
- mais bien sûr, votre altesse, cependant, j’aurais une requête à vous adresser. Je sais combien les Vikings ont en haute estime hum de cette guerrière Valkyrie et que vous souhaitez ne pas contrarier cette femme et la traiter avec les convenances qu’il leur sied. Ainsi ne serait-il pas plus convenable qu’elle reste auprès de moi, ainsi je pourrai veiller à son confort, et faire en sorte qu’elle soit bien traitée. Cela éviterait tout risque de hum.. brouille, et surtout, cela serait plus simple étant donné que Lady Sparrow ne parle pas votre langue. .. ET..puis-je suggérer dans ce cas, qu’elle porte une tenue qui lui siérait mieux?

Kalisha s’interrompit en jetant un coup d’œil à la dénommée Lady Sparrow. Puis reporta son attention sur Ragnar et lui offrit son plus beau sourire.

- je vous promets de la traiter avec les égards qu‘elle mérite…
- excuse-moi, mais pourrais-je savoir ce qu’ils sont en train de mijoter?

Kalisha se retourna vers Lady Sparrow et lui sourit avant de se redresser fièrement.

- Les vikings pensent que tu es une Valkyrie.. Et du coup, il n’est plus question de te traiter en esclave. Le roi souhaiterait que tu deviennes la serveuse attitrée de sa garde personnelle..

La jeune femme fit un signe du menton en direction des colosses blonds. Puis ajouta:

- Cependant, je viens de lui faire la requête de me laisser prendre soin de toi, ce qui nous faciliterait la vie à toutes les deux…je l’espère…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Donatien
Cosmopolitains
Cosmopolitains
avatar

Nombre de messages : 1467
Age : 43
Points : 665
Date d'inscription : 25/02/2008

Feuille de personnage
Affinités: La guilde des voleurs
Occupation, métier: Chef des défroqués
Localisation: La Mandragore pendue

MessageSujet: Re: Le Palais du roi Ragnar le Berserk   Mar 7 Oct - 20:16

Sahar est en train de loucher vers les guerriers qui louchent vers elle pendant que Roi braille avec sa compagne.
Y a quand même de beau lots dans le tas, il faut avouer...
Elle sursaute quand la concubine se tourne vers elle, un sourire éclatant aux lèvres
Tandis que celle ci explique, Sahar commente

Une valkyrie ?
Serveuse attitrée...
mouiiiii ca me dérange pas de servir des bières à ces beaux p'tits c...hum et euh... AUSSI DU RHUM NOM D'UNE BARRIQUE !!!

erf... Rolling Eyes

Vous voulez vous prendre soin de moâ?
Grrrraou ^^ c'est gentil ça ...
j'dis pas non, z'êtes vraiment un beau brin d'fille

Le doute apparait dans le regard de Kalisha et Sahar lui sourit un brin espiègle

Mais c'est que j'ai des occupations moâ dans la vie...
je ... j'ambassade, euh...enfin, des trucs comme ça...
Vous comptez vous occuper de moâ combien de temps ?
Parce qu'à la limite si je suis plus esclave mais valmachin, j'peux p'être y aller et vous laisser feter vos trucs de vikings tranquille, non ?

On sait jamais, on peut tenter se dit la voleuse en faisant un geste du pouce vers la sortie.
le problème c'est qu'entre elles et la sortie il y a une bonne soixantaine de vikings...

_________________


Dernière édition par Sahar le Mer 8 Oct - 19:32, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://epsilon.jdrforum.com/forum.htm
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le Palais du roi Ragnar le Berserk   Mer 8 Oct - 19:22

Le banquet avait commencé sous de bons auspices, et tout le monde commentait les derniers évènements de la soirée. Il y avait, les pour, les contre, et ceux qui n’avaient rien vu mais qui donnaient leur avis quand même.
Le discret conciliabule entre Kalisha et la soi-disant ambassadrice n’avait pas échappé à Ragnar. Il se demandait bien ce que voulait faire son génie blond… D’autant que sa nouvelle… euh… esclave ? pseudo Valkyrie ?... enfin bref, la blonde aux yeux d’or, semblait indiquer la sortie. Est-ce que, par hasard, Kalisha ne serait pas en train d’orchestrer l’évasion de la dernière arrivée, afin d’éliminer en douceur une rivale potentielle ? Pourtant la petite danseuse devait bien savoir qu’elle suffisait amplement au bonheur de Ragnar, non ?
Bon d’accord, la deuxième blonde était fort appétissante, mais il y a quand même une différence entre apprécier la beauté, et vouloir posséder toutes les femmes…

Ceci dit, la ressemblance troublante de cette jeune beauté avec la redoutable Valkyrie pouvait se révéler un atout pour Ragnar lors de la prochaine rencontre des chefs d’Asgard. Si les Valkyries n’envoyaient personne, elle pourrait faire illusion. D’autant qu’elle semblait avoir une certaine présence… L’idée était à creuser en tout cas.

Par contre, le fait que Kalisha voulait prendre la nouvelle venue sous son aile ne plaisait qu’à moitié à Ragnar, sans qu’il sache bien dire pourquoi. Cependant, il ne trouvait rien à redire officiellement à la chose.

D’accord, si ça te chante, elle peut devenir ta femme de chambre. Par contre, pour le costume, il faut quand même qu’elle mette de l’ambiance, tu comprends ?
(NdT : certaines esclaves mettaient tellement d’ambiance qu’on était obligé de les mettre dans des cages pour éviter que des mains trop lestes ne les usent prématurément. C’est là l’origine de nos modernes go-go girls).

Et puis, si elle veut s’enfuir, rappelle-lui que dehors, il n’y a que deux alternatives pour elle : soit trouver une maison soit ne pas en trouver.
Si elle en trouve une, elle va devenir esclave et ce sera nettement moins bien qu’ici.
Si elle n’en trouve pas, c’est l’hiver ici… Quatre heures de soleil par jour, le blizzard, et la mort par congélation.
A elle de choisir.

Sinon, j’aurai peut-être un rôle diplomatique pour elle, une fois que sa présence sera plus naturelle ici. Elle pourrait nous servir.
Essaie d’en savoir plus sur elle. Qui elle est vraiment, ce qu’elle veut, ce qu’elle fait…


Ragnar attira de sa grande main la taille finement tournée de Kalisha et déposa un baiser sur la naissance de sa jolie poitrine.

Je te confie une mission délicate, mon cœur. Une mission d’espionnage. Je te fais confiance…
Revenir en haut Aller en bas
Kalisha
Orientalis
Orientalis
avatar

Nombre de messages : 132
Localisation irl : Auprès de son maître
emploi irl : Génie
humeur : Vive et enjouée
Points : 56
Date d'inscription : 12/07/2008

Feuille de personnage
Affinités: mon maître
Occupation, métier: Génie
Localisation: Dans sa lampe lol

MessageSujet: Re: Le Palais du roi Ragnar le Berserk   Jeu 9 Oct - 18:32

28.

Cette femme avait des réactions étonnantes. Alors qu’un peu plus tôt on lui avait fait comprendre que d’ambassadrice elle passait à esclave, et qu’à présent, elle devrait servir cette bande de rustaud, cela semblait plutôt l’amuser. Une chose était sûre, elle n’avait peur de rien.. Enfin, elle manifesta tout de même son intention de repartir, et ça c’était une toute autre histoire..

Alors qu’elle désignait la porte, Kalisha vit que le geste n’avait pas échappé à l’attention de Ragnar. Cependant il lui accorda tout de même la faveur qu’elle lui avait demandé, au grand étonnement du génie. Bon en attendant qu’elle se retrouvât un peu seule avec la nouvelle arrivante, celle-ci devrait mettre de l’ambiance. Quand à Kalisha, voilà qu’il lui demandait de jouer les espionnes en plus des interprètes. Et comme pour l’encourager dans cette nouvelle mission, il lui donna un baiser sur la poitrine, juste à la naissance de ses seins. Kalisha le dévisagea, à la fois surprise et touchée par le geste, par les tendres paroles et le fait qu‘il lui disait lui faire confiance. Elle résista à l’envie qu’elle eut brusquement de l’embrasser à son tour, se doutant que son initiative ne serait peut-être pas bien perçue ici, face à tout ce monde, mais ce n’était que partie remise.

Au lieu de quoi, elle lui sourit, un sourire plein de promesses muettes, avant de se tourner vers Lady Sparrow.

- Le roi tient à te prévenir qu’en cas de tentative de fuite, avec les températures qu’il fait dehors, tu auras alors deux alternatives: soit tu peux trouver une autre maison ou tu serais traitée en esclave et dans de bien moins bonnes conditions qu‘ici, soit ne pas en trouver et tu mourras rapidement de froid.
Sinon, Il veut bien que tu restes avec moi, pour la suite, mais pour commencer, il souhaiterait que tu ..heu… « animes » cette soirée..

- animer ? mais comment?
- hé bien… je ne sais pas… danser, ou chanter, et..euh enfin ce que tu veux. Ses hommes ont reçu l’ordre de ne pas te toucher. Tu n’auras donc rien à craindre d’eux.
- ..Cela veut-il dire que je ne pourrais jamais retourner auprès de mon roi?
- ma foi.. c’est une bonne question à laquelle pour l’instant, je ne puis répondre.. Je peux juste te conseiller de faire ce que le roi te demande, et tu seras bien traitée..

Devant l’air inquiet de Lady Sparrow, Kalisha ajouta encore.

- garde espoir, qui sait? Ragnar est un homme bon, si tu fais ce qu’il te demande, il pourra se montrer plus conciliant.

Le génie se recula, laissant la jeune femme faire ce qu’on lui avait demandé de faire. La situation était des plus étranges aux yeux de Kalisha. D’ordinaire et de tous temps, c’était elle qui animait les fêtes, les soirées, les maisons qui retentissaient de rires et de musique jusqu’au cœur de la nuit, pendant plus de milles et une nuit.. Et à présent, elle était un génie, concubine d’un roi viking et spectatrice d’une jeune femme qui devait jouer un rôle qu’elle-même connaissait par cœur..

Elle vit une lueur de panique dans le regard de Lady Sparrow, et soudain ce fut comme si elle répondait à un appel invisible. Kalisha fit à nouveau un pas en avant et se tourna vers Ragnar.

- je crois que… je vais lui montrer ce que le roi apprécierait comme animation.. désolée Ragnar..



Découvrez Shakira!



Et comme pour sa première « apparition » en public, des musiciens pénétrèrent dans la salle et s’installèrent, instruments en main. Kalisha bondit en avant, et saisit la main de Lady Sparrow, alors que les musiciens commençaient à jouer une musique que Lady Sparrow devait…peut-être connaître?

- à nous deux.. Lady? tu sais danser?
- hein? euh oui mais..
- alors c’est maintenant!

Kalisha s’élança au cœur de la pièce, et se tourna vers Lady Sparrow, attendant qu’elle la rejoigne. Aussitôt, elle leva les bras au-dessus d’elle, et se mit à se mouvoir au son de la musique, agitant son ventre, son corps au rythme saccadé des percussions, rapides, rythme de plus en plus fou. A sa plus grande surprise, la jeune femme à quelques mètres d’elle, semblait parfaitement maîtriser la danse de l’orient. Ravie, Kalisha envoûtée par la musique, lui sourit et l’encouragea à poursuivre, débutant une chorégraphie enivrante, vive, de ventres qui ondulaient, bras, jambes nues, fessier tournoyant, regard brillant, sourires, pas virevoltants qui les entraînèrent jusque sur les longes tables de bois, sur lesquelles elles firent rapidement le ménage. Mais les invités au banquet avaient bien d’autres choses à voir que de se préoccuper de la vaisselle qui était allègrement éjectée de table.

(Vala Sahar, à toi de jouer : )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Donatien
Cosmopolitains
Cosmopolitains
avatar

Nombre de messages : 1467
Age : 43
Points : 665
Date d'inscription : 25/02/2008

Feuille de personnage
Affinités: La guilde des voleurs
Occupation, métier: Chef des défroqués
Localisation: La Mandragore pendue

MessageSujet: Re: Le Palais du roi Ragnar le Berserk   Jeu 9 Oct - 21:02

Sahar s'amuse bien à danser en compagnie de Kalisha, ça lui rappelle les folles soirées entre filles au Loukhoum, quand elle fermait l'établissement aux hommes.
La vive voleuse s'en donne à coeur joie, le plaisir transparaissant dans son corps tout entier, en frétillements, ondulations, yeux brillants et joues rosies.
Son regard se pose sur la grande porte, tandis que leur périple sur les tables les mènent de ce coté.
C'est quand même tentant mais guère raisonnable...
Le froid, le blizzard, l'esclavage et la faim
Alors qu'ici il fait chaud (très chaud même ^^)
Finalement elle bien ici pour l'instant se dit-elle en attrapant au vol une bière qui a failli, O sacrilège, se renverser.
Elle en boit une gorgée en haussant les épaules entre trémoussement du bassin (exercice difficile) sous le regard étonnée de Kalisha à qui elle fait un sourire avant de donner la bière à un p'tit mignon de viking !
Celui là est à croquer, encore que l'autre n'est pas mal non plus.
Sahar ne sait plus où donner de la tête, tellement humm graou graou !!!
Ca tourne...la danse ou ...?
Une fois la hanson finit, Sahar chuchote quelques mots à Kalisha qui acquiesce en souriant et traduit la demande aux musiciens.
Bon un air de Djamila joué par des musiciens viking ça donne quelque chose d'unique !!!
Ils sont plutot adeptes de la corne et des tambours que de la flute et du oud, pas évident..
Mais la musique s'élève et Sahar trouve le rythme pour se déhancher savamment en tournant sur elle même dans sa mini tenue.
Les hommes en perdent leur voix mais pas la voleuse!
Elle se met à chanter....
Qui n'a jamais entendu chanter notre voleuse ne peut imaginer le calvaire de cette voix nazillarde et fausse.
Kalisha grimace, le son digracieux heurtant ses oreilles sensibles.
Mais le mieux c'est la réaction des Vikings !!!
Après un instant de stupéfaction, ils se mettent à brailler en heurtant la table avec leurs boques, visiblement...ENCHANTES !!!!
Hé oui ils aiment !!
C'est bien le seul peuple au monde à aimer la voix de Sahar qui pour une fois peut s'adonner à sa passion pour le chant sans recevoir moults tomates, oeufs et autres munitions, de quoi faire une chorba complète !
La jeune femme s'épanouit sous l'ovation titanesque des guerriers blonds, par les dieux quel succès
Quand la chanson s'arrête c'est une explosion d'applaudissements

J'remet ça ?!!


Non!!!!!!
Je veux dire non, il est temps pour nous de nous retirer, là ca va être l'heure des hommes...
C'est une tradition viking!
Pas de femme pendant le toast du Roi!


Ah ? tiens c'est drôle ça comme coutume, m'enfin à Djamila ils en ont des bizarres aussi...

Sahar salue les Viking de la main, toute souriante de son succès et se laisse entrainer par Kalisha vers la pièce où elles se sont changées précedemment.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://epsilon.jdrforum.com/forum.htm
Kalisha
Orientalis
Orientalis
avatar

Nombre de messages : 132
Localisation irl : Auprès de son maître
emploi irl : Génie
humeur : Vive et enjouée
Points : 56
Date d'inscription : 12/07/2008

Feuille de personnage
Affinités: mon maître
Occupation, métier: Génie
Localisation: Dans sa lampe lol

MessageSujet: Re: Le Palais du roi Ragnar le Berserk   Ven 10 Oct - 13:19

29.

Kalisha avait été fort surprise de l’ovation des vikings à l’interprétation de Lady Sparrow, quelque peu… particulière ( cf dico français/rp Laughing). Mais puisque tout le monde avait l’air de bien apprécier, c’était ce qui importait. Aussi après ce numéro ..très original, toutes deux se retirèrent dans la pièce attenante, réservée aux sept esclaves du roi. Ces dernières les rejoignirent bientôt, jetant des regards mauvais aux deux femmes qui s’étaient installées dans les vieux fauteuils en bois massif, tendus de velours, un véritable luxe pour un palais viking.

- très joli ton numéro tout à l’heure, tu as l’air de parfaitement connaître la danse du ventre..
- hm merci.. dis, elles ont pas trop l’air de m’apprécier les autres là..

Kalisha regarda les esclaves en question, s’installer dans les deux grands lits qui leur étaient réservés, trois d’un côté, quatre de l’autre, murmurant des commentaires au sujet de l’étrangère qui allait encore les priver des faveurs du roi, déjà que Kalisha ne leur laissait plus grand-chose pour ne pas dire plus rien. A présent, leur rôle se résumait à aider à préparer la cuisine, et pour tous ces guerriers, y’avait de quoi faire, sans parler des tâches journalières que nécessitait l’entretien d’un palais viking et sans oublier Snorri qui à présent profitait un peu plus largement des esclaves du roi. Le génie sourit, en entendant tout cela. Elles murmuraient à voix basse, mais rien ne lui échappait et elle savait parfaitement ce que tout le monde pensait d’elle, seulement personne n’aurait osé le lui dire en face. Alors avec l’arrivée de Lady Sparrow, Kalisha verrait peut-être un peu de soutien féminin. Tandis qu’avec rage, Astrid la plus ancienne des esclaves tirait sur le rideau qui séparaient le coin « lits » du reste de la pièce, Kalisha se retourna vers Lady Sparrow.

- ne te préoccupe pas d’elles, elles sont jalouses! Et n’ont pas de meilleures considérations pour moi. Il faut dire que depuis que je suis là, Ragnar..euh son altesse les délaisse quelque peu.

Kalisha eut un sourire malicieux puis poursuivit:

- et toi? parle moi de ces îles du Crâne…et de ton roi. Tu sais, je n’ai hum pas beaucoup voyagé alors j’aime bien quand on me parle d’autres pays..

En fait Kalisha ne connaissait encore rien de Liberty Human, à part le palais du roi Ragnar, et était curieuse d’en apprendre plus. Peut-être que Lady Sparrow aurait un tas de choses à lui raconter. Et puis n’était-ce pas la mission que Ragnar lui avait confié ? en apprendre plus sur cette ambassadrice? Kalisha songea à la réaction du roi Maxime s’il apprenait que les vikings retenaient chez eux, leur ambassadrice, cela provoquerait sans doute un conflit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le Palais du roi Ragnar le Berserk   Sam 11 Oct - 17:47

Dans la grande salle, les femmes s’étaient retirées pour laisser les hommes porter le toast du Roi. Les femmes Vikings savent en effet qu’il vaut mieux laisser les hommes s’enivrer seuls. Ca évite de se retrouver le lendemain avec quelqu’un dans son lit qui vous regarde et qui vous dit « comment tu t’appelles, toi ? »

On avait donc laissé sortir les dames, les femmes et les filles, et on avait amené les barriques de bière et d’hydromel. On mangerait après.
Et puis, tant qu’on était entre hommes, on referait le monde. Les vieux rappelleraient comment c’était bien mieux quand ils étaient jeunes, et les autres expliqueraient comment il faudrait que le monde tourne. Avec les femmes, pas possible de faire ça… Elles rappellent toujours aux vieux que leur passé n’est pas aussi brillant que ce que leur mémoire leur raconte, et aux autres qu’au lieu de refaire le monde avec leurs bons à rien de copains et quelques traînées peu vêtues, ils feraient mieux de rentrer le bois pour chauffer la hutte…
Ah bon ? Votre femme aussi est Viking, alors ?

Soudain, alors que l’ambiance commençait à monter, la porte s’ouvrit à deux battants, laissant entrer de gros flocons de neige et une paire de vikings épuisés.
Aussitôt, l’assistance leur apporta de l’aide, les fit asseoir, boire, et prendre quelques amuse-gueules (vous savez, ces espèces de petits cubes de fromage dont les Vikings sont friands…), pour se remonter un peu.
Une fois remis de leurs émotions, ils s’avancèrent vers Ragnar, l’air grave. Ils avaient l’air épuisés mais dignes.

Sire, nous demandons ton aide, ta protection et ta vengeance.
Notre village a été rasé par un raid de Kurgans.

Un murmure se répandit à travers la salle.

Ces barbares ont tué tout le monde…
Ils ont même mangés certains villageois…


La salle éclata en cris et en fureur. Des armes sortaient, on criait vengeance… Le monde était fait pour que ce soit les Vikings qui fassent des raids chez les autres, les Vikings qui pillent les villages des autres ! Les Kurgans venaient de renverser l’ordre normal des choses, et les guerriers du clan ne pouvaient l’accepter : c’étaient eux les plus grands pillards, et ils devaient le rester !
Il fallut toute l’autorité du Roi et toute la puissance vocale de son héraut pour ramener le calme, après de longues minutes de vociférations.

Vikings ! Vous avez entendu comme moi le récit de ce crime ignoble !
Nous ne pouvons pas laisser cette atrocité impunie !
Mais vous savez que jamais ces pitoyables monstres n’auraient osé montrer leur sales figures sur nos côtes si Asgard était unie… Vous savez que pour pouvoir aller leur arracher du ventre les morceaux qu’ils ont pris à nos frères, il nous faudra être unis !
Vikings ! Souvenez-vous de ce soir toute votre vie ! Souvenez-vous en pour que vos enfants sachent ce qu’il en coûte aux Vikings lorsqu’ils se désunissent !
Et écoutez ce que, moi, Ragnar, je vous dis : nous réunirons Asgard, et alors nous irons punir les Kurgans ! Rien ni personne ne nous arrêtera !


Des acclamations explosives et des ovations sans fin saluèrent le discours martial du Roi.
Pendant que la salle était toujours en proie à l’enthousiasme martial et communicatif que confèrent une assemblée exclusivement masculine et de la bière à volonté, le conseiller du Roi se pencha à l’oreille du souverain.

Tu comptes vraiment faire compagne contre les Kurgans, Ragnar ?

Chaque chose en son temps, Snorri, chaque chose en son temps…

On avait emmené les deux jeunes rescapés pour se restaurer un peu plus loin.
Maintenant que le banquet reprenait son cours, les femmes seraient bientôt autorisées à revenir. Ragnar se demandait si Kalisha avait pu remplir sa mission auprès de la dernière venue.
Revenir en haut Aller en bas
Donatien
Cosmopolitains
Cosmopolitains
avatar

Nombre de messages : 1467
Age : 43
Points : 665
Date d'inscription : 25/02/2008

Feuille de personnage
Affinités: La guilde des voleurs
Occupation, métier: Chef des défroqués
Localisation: La Mandragore pendue

MessageSujet: Re: Le Palais du roi Ragnar le Berserk   Mar 14 Oct - 16:59

- et toi? parle moi de ces îles du Crâne…et de ton roi. Tu sais, je n’ai hum pas beaucoup voyagé alors j’aime bien quand on me parle d’autres pays..

Bon bon bon les questions s'enchainaient rendant la situation inconfortable à la voleuse.
En plus elle est maintenant en proie à une horde de filles jalouses qui la dévisagent en chuchotant.
Il fut un temps où elle en affrontait régulièrement pour vol manifeste de mari mais bon c'était il y a longtemps, la morue s'est (presque) assagie depuis !
Là ça la perturbe, elle a dumal à se concentrer
Et puis en général les maris en question avait 1 épouse pas cinq ou six


Ah tu n'es pas de Djamila ?
Je pensais...avec ta tenue ...


Le roi Maxime 1er euh...pense pense pense comme dirait ce gros ours beta amateur de pot de miel...
A voilà il suffisait de se mettre à la place de Lady Sparrow


Et bien les Iles Cranes sont situées au sud de Djamila.
C'est un très chouette endroit avec des cannibales Pilou Pilou et des fruits exotiques...euh...Il y a aussi des mines , tout un tas de truc pour le commerce quoi...
J'ai connu sa Majesté il y a longtemps et ben c'est un peu comme toi avec ton Roi, tu vois quoâ ^^
C'est un guerrier et il possède un chien qu'il a nommé Pitié car ainsi c'était la seule façon de dire Maxime 1er guerrier avec Pitié car au combat il est terrible !!!

et ton Roi à toi ?
Ca fait longtemps que tu le connais ?
Il est comment ?
Que je sache si a une chance qu'il pense à me renvoyer chez moâ un jour....
J'ai pas vraiment envie d'être obligée de m'enfuir avec la neige le froid, ........ NOM D'UNE COLOQUINTE!

_________________


Dernière édition par Sahar le Mer 15 Oct - 9:48, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://epsilon.jdrforum.com/forum.htm
Kalisha
Orientalis
Orientalis
avatar

Nombre de messages : 132
Localisation irl : Auprès de son maître
emploi irl : Génie
humeur : Vive et enjouée
Points : 56
Date d'inscription : 12/07/2008

Feuille de personnage
Affinités: mon maître
Occupation, métier: Génie
Localisation: Dans sa lampe lol

MessageSujet: Re: Le Palais du roi Ragnar le Berserk   Mer 15 Oct - 7:57

30.

Cette femme avait quand même d’étranges expressions, mais ça devait être une façon de parler sur ces îles du Crâne. Mais à la remarque de Lady Sparrow sur Djamila, aussitôt, Kalisha voulut en savoir plus sur ce pays et pourquoi Lady Sparrow avait cru que Kalisha venait de là-bas. Mais bon, l’ambassadrice était aussi de nature curieuse et avait tout un lot de questions pour Kalisha. Soit, elle répondrait à ses questions, donnant donnant..

Quand à ces fameuses îles du crâne et ses cannibales pilou pilou, là aussi Kalisha voulait en savoir plus, mais chaque chose en son temps.

- euh mon roi à moi? hé hé.. mon roi à moi ..hum euh oui! On peut voir la chose ainsi..

Kalisha se tapota le menton du bout des doigts, séduite par cette idée, mais Lady Sparrow attendait la suite.

- hum non, je ne le connais que depuis quelques jours en fait…

Et voyant l’expression stupéfaite de Lady Sparrow, Kalisha ajouta aussitôt.

- ah mais on s’apprécie déjà beaucoup! enfin je l’apprécie beaucoup et lui aussi puisqu’il veut me lib… faire de moi son épouse.

Ces dernières paroles la laissèrent rêveuse, puis Kalisha sursauta pour revenir au présent.

- et oui c’est un homme adorable, mais bon, il a un royaume à gouverner donc il fait ce qu’il a à faire! Et le fait très justement.

Oui bon c’était un peu vaseux tout ça.. Mais Kalisha pouvait-elle être objective en parlant de Son roi? Et puis après tout, elle ne le connaissait pas si bien que ça, même si le peu qu’elle savait de lui, avait suffit à lui faire oublier de vouloir tenir sa promesse.

- mais bon pour toi… Je pense que s’il trouvait quelque chose d’intéressant à tirer de ta venue ici.. Non pas quelque chose à vendre, mais peut-être un service que tu pourrais lui rendre, peut-être qu’il serait plus conciliant envers toi.
- un service?? mais de quel genre?

Kalisha plissa légèrement les yeux..

- hm euh.. je ne sais pas trop en fait, mais quelque chose qui pourrait lui être utile à lui, et à son royaume.. mais ça, ça serait plutôt à lui de te le dire. Moi je n’ai pas encore tout compris sur la politique viking.. En fait, je suis un peu comme toi, je débarque à peine.

Distraitement, Kalisha joua avec une mèche de ses cheveux, se laissant absorber par ses pensées. La salle à côté résonnait des bruits des festivités, tandis que derrière elles, l’on entendait quelques ronflements venir de derrière le rideau qui les séparait des esclaves du roi. Ces dernières avaient renoncer à suivre une conversation à laquelle de toute manière personne n’avait pu comprendre un traître mot.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Donatien
Cosmopolitains
Cosmopolitains
avatar

Nombre de messages : 1467
Age : 43
Points : 665
Date d'inscription : 25/02/2008

Feuille de personnage
Affinités: La guilde des voleurs
Occupation, métier: Chef des défroqués
Localisation: La Mandragore pendue

MessageSujet: Re: Le Palais du roi Ragnar le Berserk   Mer 15 Oct - 15:57

Un service ?
Un service...
elle en avait de bonnes la blondinette !
Quel genre de service pouvait-elel bien rendre à une troupe de guerriers braillards et bourrés....
enfin elle avait bien une idée, mais euh...non !
Elle laissait ça aux filles qui s'étaient dormies à cotés et qui ronflaient allègrement au mépris de sa reflexion intense.
Sahar se pinça l'arrête du nez la migraine menaçant...

Dis t'as pas un truc à boire ?


de l'eau ?

euh...j'pensais à un truc plus fort ...
whisky ? Bière ?

Sahar commençait à en avoir assez de ce petit jeu qui ne semblait pas du tout mener à la liberté mais plutot il faut bien le dire, aux emmerdes !!!
Cependant elle pouvait difficilement se déferrer de tous ses mensonges sans prendre des risques inconsidérés pour sa précieuse et adorable couenne !
Kalisha s'absenta trente seconde derrière un paravent et revint avec une bouteille de whisky et des verres.
Elle servit gentiment Sahar qui retrouva le sourire

Super !!! t'es un chou !

Elle trempa ses lèvres dans le breuvage corsé et demanda

Si t'es pas de Djamila et que tu viens d'arriver ici, tu viens d'où en fait ?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://epsilon.jdrforum.com/forum.htm
Kalisha
Orientalis
Orientalis
avatar

Nombre de messages : 132
Localisation irl : Auprès de son maître
emploi irl : Génie
humeur : Vive et enjouée
Points : 56
Date d'inscription : 12/07/2008

Feuille de personnage
Affinités: mon maître
Occupation, métier: Génie
Localisation: Dans sa lampe lol

MessageSujet: Re: Le Palais du roi Ragnar le Berserk   Mer 15 Oct - 18:48

31.

D’après l’expression de Lady Sparrow, la proposition de Kalisha ne l’avait guère enchantée et voilà que soudain, elle lui réclamait du whisky. Le génie regarda autour d’elle, était-on vraiment sensé trouver du whisky dans une chambre d’esclaves? Mais peut-être qu’avec le décor style salon de loin, Kalisha pourrait servir du whisky à la jeune femme sans que cela parut suspect. Elle s’esquiva derrière un paravent, le temps de faire apparaître les verres et la bouteille pour revenir auprès de Lady Sparrow.

L’ambassadrice sembla ravie d’obtenir le dit whisky et après s’en être délectée une première fois, elle posa alors une autre question qui mit soudain Kalisha dans l’embarras.. d’où venait-elle? Sacrée question.. Mais que pourrait bien répondre un génie à ça? Pour se donner un temps de réflexion, Kalisha resservit à nouveau la jeune femme et inspira.. Pour les vikings, elle était un présent des ..des quoi déjà? des déesses vikings, mais est-ce que cette étrangère accepterait-elle une telle idée? Kalisha en doutait quelque peu, aussi prise soudaine d’inspiration, elle lui confia sur le ton de la confidence.

- En fait, les vikings croient que je suis un cadeau envoyé des dieux à Ragnar. Mais bon, tu te doutes qu’il n’en est rien. Tu auras remarqué qu’ils sont très superstitieux. Il n’a donc pas été trop difficile de les convaincre de ça.
- ah? mais pourquoi prétendre que tu étais un cadeau des dieux?
*oups*
- bah euh.. euh.. parce que je ne suis pas de la région, et qu’ainsi euh… Ragnar pensait que je serai mieux acceptée, surtout qu’il compte m’épouser! ajouta-elle avec une pointe de fierté.
- je vois.. mais alors, tu viens d’où?
*erf!*
- de Babylone.
- de Babylone?
- oui mais assez parlé de moi… Donc tu viens des îles du Crâne, d’accord, et tu venais donc trouver les vikings quand ton navire a fait naufrage. Et qu’est-ce que tu voulais leur proposer?
- heu proposer?
- ben oui, tu es envoyée par Maxime ton roi, que veut-il aux vikings? Peut-être que ce qu’il a à offrir aux vikings intéresserait mon roi.. Et arrangerait un peu tes affaires..

Kalisha vit le verre vide de Lady Sparrow et la resservit pour la troisième fois..Peut-être que le whisky lui délierait la langue.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Donatien
Cosmopolitains
Cosmopolitains
avatar

Nombre de messages : 1467
Age : 43
Points : 665
Date d'inscription : 25/02/2008

Feuille de personnage
Affinités: La guilde des voleurs
Occupation, métier: Chef des défroqués
Localisation: La Mandragore pendue

MessageSujet: Re: Le Palais du roi Ragnar le Berserk   Jeu 16 Oct - 19:40

Ysao avale son troisième verre de whisky sans sourciller.
Cependant ses joues rougissent, et elle commence à être envahit par une douce chaleur

qu'est-ce qu'il propose.... hum ...
des émeraudes!!
Toutes vertes !
y en a plein sur l'ïle des cannibales...
Alors c'est pour ça qu'il voudrait faire du commerce avec votre roi, parce que ...ben Maxime il adore la bière

ca l'interesserait comme traité commercial, ton Roi à toi?

Babylone, Babylone, ca vient d'où ça ?
Des Terres Perdues du nom qu'il ne faut plus prononcer mais qui commence par un H et finit par un E, enfin l'abréviation parce que sinon ça finit par un c ! ... hips !
oups pardon !!!

Ysao baille et sourit à Kalisha d'un air désolée

j'suis désolée , j'suis un peu fatiguée.
je dors où moâ ?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://epsilon.jdrforum.com/forum.htm
Kalisha
Orientalis
Orientalis
avatar

Nombre de messages : 132
Localisation irl : Auprès de son maître
emploi irl : Génie
humeur : Vive et enjouée
Points : 56
Date d'inscription : 12/07/2008

Feuille de personnage
Affinités: mon maître
Occupation, métier: Génie
Localisation: Dans sa lampe lol

MessageSujet: Re: Le Palais du roi Ragnar le Berserk   Sam 18 Oct - 20:30

32.

Des émeraudes contre de la bière ? Kalisha se demandait quelle quantité de bière, il faudrait pour payer une seule émeraude, enfin à voir encore quelle valeur ces rois accordaient à leurs précieuses marchandises. Enfin, bon la question restait intéressante, seulement, intéresserait-elle Ragnar ? Alors que Kalisha y réfléchissait, Lady Sparrow montrait non seulement des signes d’ivresse mais de fatigue, quoique l’un était étroitement lié à l’autre. * oui, où dormir, quelle bonne question..*

- ahh euh oui…dormir..

Le génie se retourna vers le rideau qui les séparaient des lits occupés par les septs esclaves du roi.

- euh et bien il y a bien une place dans l’un des deux lits mais..

A voir l’expression de Lady Sparrow, ivre ou pas, elle n’avait nullement l’envie de partager la même couche que les sept harpies. Oui mais bon, Kalisha n’allait tout de même pas l’inviter dans son lit.

- enfin .. tu peux aussi dormir dans ce fauteuil.
- ouais, ch’crois que ch’préfère..
- attends, je t’apporte de quoi te couvrir..

Comme tout à l’heure, Kalisha disparut derrière le paravent et en ressortit avec un bon gros oreiller et une belle fourrure bien douce et moelleuse pour l’ambassadrice. Elle l’aida à s’installer et à allonger ses jambes alors que Lady Sparrow fermait déjà les yeux, puis se retira en éteignant la lumière.. oui la lampe à huile quoi !

A présent Kalisha pensait avoir rempli sa mission, et pouvait s’en retourner auprès du roi. Le fameux toast devait être terminé. Mais à entendre les cris, et les hurlements de rire qui lui provenait déjà, si le toast était terminé, la fête, elle ne faisait que commencer. Kalisha poussa la lourde porte, et se retrouva en plein cœur d’une joyeuse beuverie. Du côté du trône, il n’y avait personne, mais quand Kalisha regarda en direction de la place d’honneur qu’occupait naturellement son roi à la grande table, là aussi, il n’y avait personne. Kalisha fronça les sourcils.. Ou pouvait bien être Ragnar ?

Pendant une fraction de seconde, elle fut tentée d’aller compter le nombre d’esclaves dans les deux grands lits, mais n’en fit rien bien sûr et chassa cette idée de son esprit. Au lieu de quoi, de sa démarche chaloupée de danseuse, elle se glissa derrière les vikings en grande forme et surtout pour la plupart déjà bien partis pour finir la nuit complètement ivres. Brusquement, l’un d’eux voulu la saisir par la taille et réalisant qu’il s’agissait là de la concubine, s’étrangla avec la bière qu’il venait d’engloutir…

- oh pardon m’dame.
- Je cherchais notre roi, savez-vous où il se trouve ?
- ah oui, il est sortit par là..
- par là ?
- oui.. dernière porte au fond à droite.
- merci..
- ha mais de rien !

Et Kalisha se faufila de nouveau à travers la marée de vikings agités, en direction de la porte qu’on venait de lui indiquer. Elle traversa un long couloir, ignora quelques portes pour se diriger tout au fond, puis poussa la dernière porte se retrouvant brusquement derrière cinq vikings qui soulageaient un trop plein de bière.. forcément !

Par contre il était trop tard pour faire marche arrière, le premier de la rangée avait vu sa présence et donna l’alerte..


- euuh ..euuh.. je ..je cherchais votre altesse et..euh..désolée !

Kalisha qui avait piqué un énorme fard, fit volte face pour leur tourner le dos alors qu’ils remisaient leur attirail sans aucune pudeur.. Oui c’était pas pudique un viking.
La jeune femme pointa le doigt devant elle en baffouillant.


- euh, je vais vous attendre à l’intérieur..
- Kalisha .. attends !!..

….
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le Palais du roi Ragnar le Berserk   Dim 19 Oct - 17:13

C’est pas toujours facile d’être le roi chez les Vikings. Faut assurer. Les autres sont toujours là à vous regarder, vous juger, vous jauger… Des fois qu’ils se diraient qu’ils feraient un meilleur candidat que vous. Et les jugements se fondent parfois sur des critères n’ayant qu’assez peu de rapport avec l’habileté réelle à gouverner. Comme dans la plupart des démocraties, du reste, hélas…

Pour ce qui était de pousser des coups de gueule et d’envoyer grands coups d’épée et grands coups de poings, c’est à dire la base pour un roi Viking, Ragnar se défendait pas mal du tout. Il n’y avait pas beaucoup de guerriers qui auraient envisagé sereinement de venir lui chercher des noises. Surtout depuis sa dernière prestation dans un Jugement Royal…
Non, côté horions et bagarres, le leadership de Ragnar n’était pas contesté en Asgardheim.

Sur un plan plus personnel, les hommes reconnaissent volontiers un autre homme comme leader si la femme qui partage sa couche est plus jolie que la leur. C’est une loi sociale apparemment très répandue : quand un groupe de filles approche avec une beauté à sa tête, le mâle dominant a souvent tendance à dire aux autres « ben les gars, les vôtres sont pas terribles… ».
Question succès féminins, ma foi, Ragnar n’avait jamais eu à se plaindre. Mais depuis que la très jolie Kalisha avait fait irruption de si spectaculaire manière dans le Palais de Roskildheim, venant jeter à ses pieds la fille la plus torride des deux hémisphères, son prestige auprès des autres guerriers en avait été grandement rehaussé…

Pourtant, un roi doit savoir briller en toutes occasions. Par exemple, en ce moment même. Vous prenez six hommes en train de se soulager tranquillement d’un litre de bière… Comme il n’y a pas trop de spectacle dans ce genre d’endroit, la tentation est grande de vérifier d’un rapide coup d’œil si le voisin n’est pas mieux outillé que soi. Juste pour une question d’amour propre. D’ailleurs, souvent, le type le moins bien outillé de la ligne, c’est celui qui fait semblant de regarder en l’air en sifflotant.
Or, dans ces cas-là aussi, un roi se doit de ne pas déchoir à son rang.
Sur le plan personnel, Ragnar n’avait pas vraiment à se plaindre... On pourrait même dire qu’il faisait partie des bons élèves dans cette matière... Seulement le premier de la classe, pour toute cette génération, c’était Olaf Svensen.

Olaf, c’était le genre de type qui vous casse l’ambiance au sauna. Quand il déboulait, tous les autres hommes posaient une serviette sur leur taille et se mettaient à parler politique. Les plus anciens, ceux qui avaient voyagé autour du monde, prétendaient que, lorsqu’elle était enceinte, la mère d’Olaf avait été effrayée par un éléphant, ce qui avait eu une influence définitive sur le physique du bébé. D’autres affirmaient qu’Olaf devait avoir un âne parmi ses ancêtres, et pas seulement parce qu’il était un peu benêt.
La gent féminine de Roskildheim était parfaitement au courant également des particularités anatomiques du grand guerrier roux. Comme Olaf était un gentil garçon, pas très futé peut-être, mais toujours prêt à rendre service, il ne rechignait jamais à faire visiter son monument. S’il avait eu assez d’esprit pour songer à faire payer la visite, il serait devenu riche en un rien de temps.
Lors des pillages sur les côtes étrangères, Olaf déclenchait souvent chez les femmes autochtones des sentiments qui passaient par un étonnement stupéfié, puis une peur mêlée de curiosité invincible, et enfin, une fois qu’il repartait avec son équipage, la sensation d’un souvenir inoubliable mêlée à la désagréable impression qu’elles ne regarderaient plus jamais leur mari du même œil.

Un jour, une jeune femme d’ Ynys Prydein avait été prise d’un tel désespoir de le voir partir après ce qu’il lui avait fait connaître, qu’elle avait rejoint de force le Langskip, sautant à bord malgré l’opposition des camarades du Viking, se battant comme une furie, et faisant tant et si bien qu’elle aurait pu leur faire rater la marée n’eût été le chef du raid qui ordonna qu’elle fût ramené comme butin pour Olaf, puisqu’elle semblait y tenir tellement.
Depuis qu’ils étaient rentrés en Asgardheim, trois ans plus tôt, le couple de jeunes gens semblait filer le parfait amour, elle manifestement comblée par les attentions de son homme, et lui semblant tout à fait ravi d’avoir trouvé quelqu’un pour penser à sa place.
Mais les autres femmes de Roskildheim étaient furieuses de ne plus pouvoir compter sur Olaf pour assurer certaines urgences… Ce fut même là un des premiers jugements qu’eût à rendre Ragnar quand il monta sur le trône. Plutôt que d’accepter les accusations de sorcellerie à l’encontre de la jeune celte, il obligea Olaf à l’épouser, mais aussi à s’engager dans sa garde personnelle. Ainsi, le couple pouvait rester éternellement uni sans craindre les manigances perfides des autres femmes de la contrée, mais il était clair aussi pour tout le monde qu’il était toujours possible pour une femme en détresse de venir obtenir aide et assistance au Palais pour la nuit. Enfin, et c’était en cela une manœuvre qui fit beaucoup pour bâtir la réputation de fin politique de Ragnar parmi les vikings, le Roi prenait dans sa garde personnelle un héros du peuple, une figure populaire dont l’aura ajoutait à celle de son souverain.


Ce soir-là, de manière tout à fait inhabituelle, les hommes et Ragnar eurent la surprise de voir débarquer une superbe jeune femme en plein milieu de leur concours habituel de celui qui va le plus loin.
Normalement, une telle méprise aurait certainement eu des conséquences tout à fait personnelles pour la donzelle (en général, d’ailleurs, ce genre d’incident n’arrivait qu’aux filles qui faisaient semblant de s’être perdues), mais là, il s’agissait de la concubine du Roi. Chasse réservée sous peine de groooooses baffes.
Ragnar laissa donc ses compagnons se faire battre comme d’habitude par Olaf, et héla sa jeune concubine.

Hé bien… t’en vas pas comme ça ! Me dis pas que tu as peur… Tu as déjà vu mon glaive personnel quand même…

Ragnar attrapa une grosse poignée de neige pour se laver les mains.

A ce moment-là, Snorri arriva.
Le conseiller du Roi évitait la proximité intime avec les autres hommes autant qu’il le pouvait. D’ailleurs, il disait que ce n’était pas la taille qui comptait mais de bien s’en servir.
Manifestement, les concubines du harem pensaient, elles, que les deux à la fois, c’était mieux…

Ah, Ragnar. Je viens de discuter avec le prêtre des Runes. Apparemment, les Valkyries auraient l’intention de venir à la grande réunion de printemps. Il faudra être sur tes gardes.

Hein ?

Je veux dire : fais attention.

Ah… d’accord. On fera ça. C’est quand déjà ?

Dans un peu moins de deux mois.

Merci.

Laissant son conseiller à ses occupations Ragnar attrapa sa jolie compagne par la taille, la souleva de terre comme une plume, et vint déposer sur ses lèvres un baiser au parfum de bière et d’hydromel.
Puis il la prit par les épaules et la ramena vers la grande salle, où l’ambiance était à son comble.

Alors, comment ça a marché avec notre soi-disant ambassadrice ? Tu as pu lui tirer les vers du nez ? Savoir si c’est une espionne ?
Revenir en haut Aller en bas
Kalisha
Orientalis
Orientalis
avatar

Nombre de messages : 132
Localisation irl : Auprès de son maître
emploi irl : Génie
humeur : Vive et enjouée
Points : 56
Date d'inscription : 12/07/2008

Feuille de personnage
Affinités: mon maître
Occupation, métier: Génie
Localisation: Dans sa lampe lol

MessageSujet: Re: Le Palais du roi Ragnar le Berserk   Mar 21 Oct - 11:33

33.

- une espionne ?

Kalisha s’était exclamée et attira brusquement sur eux l’attention des autres. Elle fit une grimace contrite et ajouta un peu plus bas.

- non non, je ne pense pas qu’elle soit une espionne. Elle m’a seulement parlé d’un marché entre toi et son roi.
- oui ? et de quel genre ?
- le genre marché, traité commerciale, je ne sais pas trop.. en fait il parait que le roi Maxime adore votre bière et qu’il aurait à échanger plein de belles émeraudes.
- il veut marchander de la bière contre des émeraudes ?
- oui c’est ça.
- et c’est tout ?
- oui…
- elle n’a rien dit d’autre ?
- et bien euh.. elle m’a demandé d’où je venais..

Et voyant l’expression alarmée de Ragnar, Kalisha ajouta aussitôt.

- oh mais rassure toi, je ne lui ai pas dit que j’étais réellement. Et puis elle m’a parlé d’où elle venait, de pilou pilou, de cannibales, de fruits et d’un tas de chose pour leur commerce. Hm.. elle a cru que je venais de Djamila, tu connais ?
- oui, mais c’est pas tout proche, et là , elle fait quoi ?
- euh elle dort.
- avec les autres ?
- non elle a préféré le fauteuil.

Kalisha vit l’expression amusée du viking et ajouta.

- elle voulait boire du whisky alors je lui en ai servi quelques verres, je crois que ça l’a assomée. Je n’aurais peut-être pas du ?

Le génie offrit son plus joli sourire au roi. Elle était contente si elle pouvait lui rendre service, et espérait avoir rempli sa mission.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le Palais du roi Ragnar le Berserk   Sam 25 Oct - 19:52

Il y avait trop de monde qui passait dans le couloir. La bière qui coulait à flot dans la grande salle entretenait le mouvement…
Quand ils furent de retour auprès des autres, le banquet battait son plein. Ca chantait, ça beuglait… les trognes des vikings étaient luisantes de sauce, de sueur et de bière… les jongleurs faisaient de leur mieux pour esbaudir les convives, tandis que les serveuses tâchaient de tenir leurs fesses hors de portée des mains baladeuses.
Un joyeux brouhaha aux senteurs relevées baignait le tout d’une atmosphère de convivialité virile, loin de la sophistication alambiquée des cours civilisées.

Du Whisky tu dis ?

Dans la mémoire de Ragnar un goût particulier revint. Un goût qui lui parlait d’un petit temple qu’il avait pillé lors d’un raid en Ynnys Prydein. Leur groupe avait embarqué à bord quelques tonneaux de cette boisson et le Roi se souvenait parfaitement que, le lendemain, ils avaient tous eu l’impression que les cornes de leurs casques poussaient à l’intérieur de leurs crânes.
L’idéal pour achever une soirée.

Tu pourrais en faire un ou deux tonneaux pour mes guerriers ?

Pas de problème !

Avec enthousiasme, la petite danseuse rejoignit la cuisine, de sa jolie démarche ondulante. Ragnar, qui était quand même un peu gris, regarda s’éloigner avec tendresse les mignonnes petites fesses bien fermes de son athlétique compagne…
Avec un soupir, il regagna son trône, enleva du pied un ivrogne qui s’était affalé au pied, balança une baffe à un autre qui tâchait de tâter de l’esclave royale en maraudant un peu sur les terres de son suzerain, et envoya jouer plus loin une paire de Huskies qui s’étaient installés confortablement sur les fourrures du trône.
C’est le problème avec la Royauté : vous ne pouvez jamais prendre de vacances, sinon quelqu’un vous pique votre place, et pas toujours celui qui est le plus compétent pour le faire…

Une fois assis, Ragnar attendit le retour de Snorri et lui demanda :

Dis-donc, toi qui est savant : c’est quoi une émeraude ?

Ben, c’est une pierre précieuse. Ca vaut cher. Tu en as 432 dans le trésor royal. Il faudrait que je consulte mes notes pour savoir le nombre total de carats. Pourquoi ?

Qu’est-ce que tu penserais d’un souverain qui voudrait échanger des émeraudes contre de la bière ?

C’est un fou.

Mouais… Peut-être que l’Ile du Crâne c’est très sec et qu’ils ont rien à boire ?

Dans ce cas-là, on aurait meilleur compte de leur remorquer un de nos icebergs quand il s’en détache un de la banquise…

Eh oui… Snorri, lui aussi, commençait à plus être vraiment étanche…

Soudain, le monde devint noir et le roi perdit la vision.

Coucou, qui c’est ?

C’est mon petit génie qui joue avec son roi…

Ragnar ramena la jeune femme sur ses genoux d’un ample mouvement du bras. A cette heure de la soirée, le protocole royal était considérablement simplifié…

Tu sais que tu mériterais une fessée, toi ?

Des promesses, toujours des promesses…

Ragnar sourit à sa jolie compagne et l’embrassa tendrement, tout en laissant sa main se promener librement sur la peau de la jeune femme allongée contre lui sur le trône.
Dans la salle, les guerriers avaient découvert les tonneaux de Whisky et se ruaient dessus.

Quelques heures plus tard, toute la salle était ivre morte, et même Ragnar s’était endormi dans son grand trône couverts de fourrures, Kalisha lovée avec tendresse sur son torse puissant.

De cette nuit, les bardes retiendraient qu’elle était celle du premier miracle accompli par Ragnar : changer la bière en Whisky.
Revenir en haut Aller en bas
Kalisha
Orientalis
Orientalis
avatar

Nombre de messages : 132
Localisation irl : Auprès de son maître
emploi irl : Génie
humeur : Vive et enjouée
Points : 56
Date d'inscription : 12/07/2008

Feuille de personnage
Affinités: mon maître
Occupation, métier: Génie
Localisation: Dans sa lampe lol

MessageSujet: Re: Le Palais du roi Ragnar le Berserk   Dim 2 Nov - 22:07

34.

Le génie passa donc la nuit dans les bras de son bon roi, un sourire sur son joli visage épanoui. Elle ignorait de quoi demain serait fait, mais du moment qu’il la gardait auprès de lui, elle saurait s’arranger du reste. Et puis peut-être que pour une fois, sa magie lui serait-elle utile ? A lui, rien n’était moins sûr, mais à elle, qui sait, qui sait ce que cette ambassadrice leur réserverait, et si ce conseil qui devait bientôt avoir lieu tournerait à l’avantage de Ragnar ou pas ? Car la jeune femme comptait bien dorénavant veiller sur le viking, malgré qu’il devait penser ne pas avoir besoin de ce genre de protection.

Le plus dur serait pour Kalisha d’apprendre à utiliser sa magie de manière discrète afin de ne pas éveiller les soupçons des vikings, oui mais de toute manière, même si cela devait arriver, n’avaient-ils pas parlé la veille de miracles ? Ils étaient si supercititieux que ça ne devrait pas être trop difficile de jouer quelques tours sans que personne n’y vit autre chose que la magie des dieux. Enfin oui, avec modération tout de même, elle ne tenait pas à s’attirer les foudres de Ragnar.

Au petit matin, le génie était déjà levée et attendait patiemment que son roi ouvrit les yeux pour l’accueillir avec un charmant sourire.

- hmbll viens donc te coucher ma jolie, il est encore tôt.
- oui il est tôt, en effet, mais je t’en prie, tu peux dormir en paix, je veillerai sur ton sommeil.

Ragnar qui semblait se chercher une position plus confortable sur son trône réalisa brusquement sa situation et ouvrit un œil intrigué et encore ensommeillé sur Kalisha.

- veiller sur mon sommeil ? Mais pourquoi ?
- oh je disais ça comme ça.
- tu n’as plus sommeil toi ?
- non, je me suis assez reposée.

Le roi était totalement réveillé à présent, et commençait à remuer sur son trône, cherchant une assise plus confortable, mais après avoir dormi là, il n’y en avait pas vraiment.

- Il faudrait leur dire de rentrer chez eux non ?
- hmm ?
- tous ces gens ! Ils ont tous un peu abusé du whisky hier.
- ah oui le whisky………ouille.
- tu as mal à la tête ?

Kalisha s’était précipitée pour cajoler son pauvre roi qui souffrait d’un mal somme tout bien commun.
- voui un peu… mais laisse les, ils finiront bien par se réveiller et retrouver leur chemin tout seul.
- il faudrait alors remettre un peu de l’ordre. Quel chantier !
- hein ? Ah mais c’est aux esclaves de faire ça.
- ah bon, alors je vais les réveiller.

Le roi leva la main pour la retenir, mais au fond, elle pouvait bien s’occuper de ça. Et la jolie voix de Kalisha lui parvint alors qu’elle réveillait les sept esclaves qui dormaient profondément dans leur lit et par la même occasion, l’ambassadrice qui eut le même réflexe que Ragnar.

- ouille !
- ah ben oui, le whisky hein ! Bon alors tout le monde au travail ! Hier c’était la fête, aujourd’hui, faut tout remettre en ordre !

Et sous le regard à la fois courroucé des esclaves et celui surpris de Lady Sparrow, Kalisha s’en retourna auprès de son roi. Elle s’installa sans façon sur ses genoux, et un bras enroulé autour de son cou, lui dit dans un nouveau sourire.

- bon alors votre altesse, quel est le programme aujourd’hui ? Allez-vous signer un accord avec notre ambassadrice ? Ou comptez vous la garder éternellement ? Et puis, si vous me faisiez visiter votre royaume. Depuis que je suis là, je n’ai vu que les murs.hum..sans fenêtre de votre palais.. et euh un peu de neige aussi. Avez-vous des chars ou des chevaux pour circuler ? ou bien…si vous voulez je peux vous proposer d’autres moyens de transport.

Les yeux de Ragnar s’arrondirent d’inquiétude.

- ah Non ! Pas de bêtise hein !

Kalisha s’esclaffa avant d’embrasser le nez de son bon roi.

- nan je serai sage comme une image. Enfin bon, il va falloir que tu me fasses découvrir ton royaume, du moins une autre facette que fête, bière et ripaille. Oh et peut-être que l’ambassadrice aimerait venir avec nous pour cette sortie.
- mais sortir pour aller ou ?
- bah euh je ne sais pas ! visiter un peu !
- c’n’est pas la saison idéale pour visiter tu sais.
- Mais alors, ça veut dire qu’on va rester tout le temps enfermés ici ?

Ce fut au tour de Ragnar de rire en voyant l’expression affolée de Kalisha.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Donatien
Cosmopolitains
Cosmopolitains
avatar

Nombre de messages : 1467
Age : 43
Points : 665
Date d'inscription : 25/02/2008

Feuille de personnage
Affinités: La guilde des voleurs
Occupation, métier: Chef des défroqués
Localisation: La Mandragore pendue

MessageSujet: Re: Le Palais du roi Ragnar le Berserk   Mer 5 Nov - 20:56

pourriez pas parler un peu moins fort aouch...
En plus elles sont dingues à s'agiter comme ça, elles vont s'luxer un truc....


Le réveil est difficile, la gueule de bois est là et surtout une envie de meurtre pointe dans notre portnt acifiste voleuse.
Les septs nains de sa majesté (chacun ses gouts ) sont en train de se transformer en tornade blanche version Blanche Neige chez les nains justement, avec la chanson et tout et tout y a même les trilles dans la voix pour les piafs!
Sahar bat en retraite et saisissant une fourrure s'emmitoufle dedans vu que ces Reines du ménage ont ouvret les fenetres.

humm c'est où les p'tits coins ?

gros yeux d'incompréhension.
A force de geste explicites, Sahar se fait comprendre.
La concubine n° boaf on sait plus, lui montre l'extérieur du palais

Génial c'est dehors, j'vais m'geler les miches moâ

gémit Sahar.
Elle sautille jusque la sortie et se fraye un chemin en contournant les Viking ivres morts qui trainent par terre ou se réveillent difficilement ou encore vomissent dans leurs chaussettes (si si c'est faisable, faut bien viser)
La voilà dehors, le vent froid lui transis les os

glagla gla gla...
la papa papa papapalissade, là bas....ça doit être ça
brrrrr

Sahar a vite fait de s'isoler derrière pour assouvir un besoin bien naturel.
Ce faisant et puisqu'il ne faut jamais rester à rien faire même dans les positions les plus incongrues, elle regarde l'allure générale du Palais vu de l'extérieur.
C'est alors qu'une voix l'interpelle derrière elle

Je peux savoir pourquoi vous pissez derrière les palissade d'entrainement à l'abordage?

Oups...Embarassed
Dois-je en déduire que c'est pas les latrines et que en plus vous reluquez mes fesses ?

demande Ysao dans cette position adéquate que connaisse bien les filles pour se soulager sans mouiller ses chaussures, version crapaud suspendu dans un bond. Rolling Eyes

_________________


Dernière édition par Sahar le Lun 10 Nov - 12:15, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://epsilon.jdrforum.com/forum.htm
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le Palais du roi Ragnar le Berserk   Dim 9 Nov - 22:40

Y’a pas, une bonne cuite de temps en temps, ça vous remet son viking sur pied. D’ailleurs, on était ici en Asgard, le pays où les élus d’Odin devaient passer leur vie à festoyer éternellement et à se battre en attendant Ragnarok. Donc, les bitures étaient un devoir sacré, les murges un sacerdoce, les gueules de bois un cadeau des Dieux.
Bon, évidemment, le démarrage est un peu difficile… Et pour se remettre d’une soirée un peu arrosée, rien de tel qu’un petite balade par moins 15 degrés. Ca fait circuler le sang…

Allez, d’accord ma jolie… Je t’emmène pour une ballade en traîneau. Tu aimes les chiens, j’espère ?

Le grand berserk partit d’un rire clair et revigorant devant l’air perplexe de sa compagne.
Il la prit par la taille, la hissa jusqu’à sa hauteur pour lui prendre un baiser goulu, la reposa et, après l’avoir gratifiée d’une claque sonore sur ses jolies petites fesses musclées de danseuse, il la prit par la main pour l’emmener dehors.

Il faisait une belle journée. Une journée magnifique même.
La buée qui s’échappait de leurs bouches montait bien droit dans le ciel bleu.
Un soleil étincelant jetait mille feux sur le paysage immaculé alentour. Partout, on voyait de petits scintillements sur la croûte de neige gelée, et les longues stalactites que la glace avait formées le long des toits gouttaient doucement l’eau qu’elles avaient accumulée.
La neige craquait sous les pas lourds du vikings, tandis que la svelte Kalisha, toujours aussi peu vêtue, semblait à peine toucher la neige du bout de ses babouches, tant sa démarche était légère et aérienne.

Ils arrivèrent près de l’enclos à chiens et furent accueillis par un joyeux concert de jappements et une attaque en règle à coup de langues.
Après avoir distribué des caresses aux plus gentils, des baffes aux quelques agressifs de la meute, et de la viande à tout le chenil, Ragnar commença à harnacher les chiens.
Par la fenêtre de la remise où l’on avait rangé leurs colliers, il aperçut à un moment la silhouette de l’ambassadrice, accroupie contre le mur où les guerriers s’exerçaient au lancer de hache. Il en fut un peu surpris mais bon… elle aimait peut-être les sensations fortes : se prendre une hache dans la figure, se prendre des engelures aux fesses, ou bien se faire aborder virilement par un guerrier qui passait par là et qui ne laisserait sans doute pas passer un occasion pareille de s’amuser un peu…
Ragnar avait plusieurs fois constaté que les civilisés, dès qu’ils sont en pays barbare, se sentent pris de pulsions primaires, trop longtemps mises sous le boisseau dans leurs contrées trop policées.
Riant sous cape, il revint vers les chiens, et vers Kalisha qui semblait avoir apprivoisé d’un coup toute la meute.

Le roi viking harnacha ses chiens, installa sa jolie compagne sur les fourrures du traîneau, et se mit lui-même derrière, le fouet à la main.

Bon, tu es prête mon cœur ?
Fais attention, ça secoue parfois. C’est moins confortable qu’un tapis volant…


Et, tout en riant à l’avance de la joie que ne manquerait pas de leur procurer cette promenade dans la neige, Ragnar fit claquer le fouet bien haut et lâcha les chiens.

Allez ! Mush !

( A suivre.. ici )
Revenir en haut Aller en bas
Donatien
Cosmopolitains
Cosmopolitains
avatar

Nombre de messages : 1467
Age : 43
Points : 665
Date d'inscription : 25/02/2008

Feuille de personnage
Affinités: La guilde des voleurs
Occupation, métier: Chef des défroqués
Localisation: La Mandragore pendue

MessageSujet: Re: Le Palais du roi Ragnar le Berserk   Mar 18 Nov - 20:27

Bon ben tournez vous, vous vous êtes assez rincé l'oeil...
J'me rhabille !!
rhaaa c'est malin, j'ai fait pipi sur mes chaussures...
C'est VOTRE faute !


Ma faute ?

Voui fallait pas me déranger

Mais c'est quand même vous qui pissez n'importe où !

Je pisse où on me dit Mosieur !

Furieuse, Ysao se rajuste et toise l'homme qui s'avère plutot bel homme s'il n'était aussi exaspérant.
Grand blond yeaux bleus, oui enfin comme les autres


Et vous êtes ?

Smorvi le demi frère du conseiller Snorri

Ah...
Enchanté moi c'est Sa...


Sparrow oui je sais

Voui c'est ça Lady Sparrow...
Dites, vous voulez pas me faire faire le tour du chateau ?
Comme ça je connaitrais un peu mieux les lieux, ça écitera que la prochaine fois,je me soulage dans le jardin ou les cuisines


Ysao éclate de rire et saisit le bras du gaillard qui bien que surpris l'emmène faire le tour du domaine, lui expliquant comment est organisé le chateau du Roi et la régalant de ragots croustillants grace aux questions habiles de l'ex rédactrice de l'Ici Voici !

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://epsilon.jdrforum.com/forum.htm
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le Palais du roi Ragnar le Berserk   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le Palais du roi Ragnar le Berserk
Revenir en haut 
Page 3 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» Exposition Turner et ses peintres : 24 février-24 mai au Grand Palais
» [Topic Unique] PALAIS DES SPORTS 18 décembre 2010
» Avis de marché - Paris, palais de la Porte Dorée - peinture murale, mosaïque
» Serpico (Berserk)
» Guts (BERSERK)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Liberty Human :: Archives :: Archives SAISON 1 :: Archives S1 RP :: Asgard-
Sauter vers: