Forum de RP Fantastique
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesPortailConnexion

Partagez | 
 

 Sur les chemins d'Orkhon

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Sur les chemins d'Orkhon   Ven 27 Mar - 21:06



Reese se laisse aller au balancement régulier de sa monture, regard fixé devant elle, indifférente aux superbes paysages qu’ils traversent. Une nature en pleine renaissance, des vastes étendues sauvages, des champs de verdure à perte de vue, et les montagnes au loin qui garderont encore pour quelques temps, leurs sommets enneigés. Il fait encore un peu frais, le printemps n’est pas encore là, et les guerriers derrière elle, affichent une mine maussade.

Reese n’en a cure. Elle espère atteindre en quelques jours, ce village perdu entre deux chaînes de montagne, un village qui d’après Enomis, abriterait le chef de bandes rebelles qui pillent régulièrement les tribus asservies par les Kurgans. Et ça, Enomis ne peut l’admettre, si Viktor a son retour l’apprend, c’est lui qui payera pour les bêtises de ces stupides rebelles.

Mais Enomis a appris à se la couler douce, depuis le départ du roi et de ses troupes pour le continent unique. Et il est bien plus simple pour lui d’envoyer Thunder Reese, faire comprendre leur douleur à ces rebelles. Les éclaireurs sont revenus il y a peu avec une nouvelle qu’il espérait. Ils ont réussi à cibler le village du traître, là ou se terre un certain Makach. Etrange nom, mais comme le sont souvent les noms de ces habitants en ces terres hostiles et oubliées d’Orkhon.

Le jour baisse à vue d’œil, et Reese ordonne de faire une halte pour la nuit. Ils repartiront demain matin aux aurores. Des tentes sont rapidement montée et peu après, Reese s’installe autour du feu, pour manger un peu de cette viande un peu dure sous la dent, le cheval qui était trop fatigué pour poursuivre le chemin. Il ne sera pas mort pour rien.

Du dos de la main, Reese essuie sa bouche quand Sorgh lui demande :

- une fois que nous serons au village, que comptes-tu faire, Thunder ?
- on verra.
- le chef t’a pas dit ?
- si.
- et alors ?
- alors ferme là, et laisse moi manger.

Sorgh n’insiste pas, il sait ce qu’il peut se permettre ou non avec elle. Seulement il y en a toujours un dans le groupe qui n’a pas compris.

- On pourrait tuer leurs gosses et violer leurs femmes à ces rebelles. Hein ?

Reese continue de mastiquer, en silence, le regard fixé sur les flammes du feu face à elle.

- et faire brûler leur maison et..
- et tu voudrais peut-être prendre le commandement des troupes, pendant que t’y est ? Et tu voudrais peut-être me dire ce que je dois faire ? Au cas où je n’y aurais pas réfléchis, hein ?

Reese lance son os à un chien qui se jette dessus et le dévore dans des bruits de craquement. Elle fixe l’abruti qui s’est cru bon de se la ramener un peu trop. L’autre regarde ses acolytes et voyant que tous se sont plongés dans le silence, il hause les épaules.

- ben quoi, c’est ce qu’on fait la plupart du temps non ? Et comme tu semblais hésiter.

Reese se redresse, regard assassin, et en deux pas, est face à lui. Ils sont de la même hauteur, mais Reese possède un avantage non pas en force, mais en vélocité et en férocité. Elle saisit l’homme à la gorge, le surprenant par la rapidité de son geste, et serre la carotide.

- Je pourrai te tuer tout de suite, sans que tu n’aies eu le temps de prononcer un mot de plus. Mais j’ai besoin de tous les hommes sur le terrain. Je te tuerai ensuite, seulement ensuite. Ou alors, si tu sais rester à ta place, je t’épargnerai peut-être.

Et aussi brusquement qu’elle l’a saisit à la gorge, Reese le repousse violemment en arrière et ne lui prête plus aucune attention tandis que l’homme tombe au sol. Elle se tourne vers Sorgh et lui demande d’organiser les gardes de la nuit avant de quitter le cercle autour du feu et de rentrer dans sa tente.

Quand elle se couche sur la paillasse au sol, à côté d’elle, Reese comme à son habitude, a déposé le poignard qui est devenu son seul garde du corps. Elle connait les hommes et leurs réactions de mâles blessés dans leur fierté, et sait qu’elle risque une visite nocturne à tout moment. Il y a toujours des esprits rebelles au sein d’une meute, mais Reese les matera, comme tous les autres, comme elle a été dressée elle-même..

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Sur les chemins d'Orkhon   Mer 1 Avr - 12:09

- 4 -

Ils arrivèrent au village des rebelles, au lever du jour. Groupe de quelques cinquantaine de cavaliers qui avancèrent tranquillement tandis que les gamins déjà criaient à leurs pères que les Kurgans arrivaient. Ils les connaissaient savaient qui ils étaient, et savaient quel danger ils couraient. Ce qui alluma un étrange éclat dans le regard de Reese.

Pour elle, il n’y aurait pas trente six façons de traiter le problème, et elle n’avait pas eu à réfléchir longuement sur la question.
Voyant qu’ils arrivaient sans charger, quelques hommes dont un plus vieux avança face aux cavaliers :

- Que voulez-vous ?
- tu es le chef ?
- oui..
- tu sais qui je suis venue chercher.

L’homme cilla devant l’assurance de Reese. Elle vit le doute, la peur s’insinuer dans son regard.

- non non, je l’ignore, je ne savais pas que vous alliez venir.
- tu ments..

Les yeux de l’homme s’écarquillèrent tandis que Reese dégaina son épée.

- mais non .. JE..

Le coup fut net, précis, sans aucune hésitation. Reese venait de faire avancer son cheval d’un pas et dans un violent tournoiement de sa lame, avait tranché la gorge de l’homme , si profond dans la chair que la tête bascula en arrière dans un flot de sang. D’un coup de pied, elle le fit tomber à terre.

- D’autres personnes encore disposées à me mentir ?

Elle fit aller et venir son cheval devant les gens dont certaines femmes avaient hurlés, et cachaient les yeux de leurs enfants.
Elle fit un geste du menton à plusieurs de ses hommes qui s’écartèrent du groupe et commencèrent à mettre le feu aux misérables masures. Les cris recommencèrent, certains se rebellèrent, mais ça ne dura pas. Pas de quartier, avait dit Thunder.. Ils y passeraient tous, de toute manière…


- Je veux le chef des rebelles, je veux celui qui s’est rebellé contre le pouvoir Kurgan ! Donnez- le moi, ou vous y passerez tous ! Et nous tuerons vos enfants en premier, si vous vous entêtez à le protéger.

Une femme soudain s’avança, avec un jeune enfant dans ses bras.

- il n’est pas là, il est parti quand les éclaireurs ont prévenu de votre arrivée.

Reese retint sa respiration, sa main crispée autour de la garde de son épée, la colère allumant son regard d’un éclat dangereux. Elle souffla avec mépris :

- parle.. il est parti ou ?
- dans les montagnes là-bas, ils .. ils étaient une vingtaine avec lui, mais il n’est pas de notre village, nous n’avons rien fait que..

Pour la seconde fois , la lame frappa en plein cœur, faisant renverser la femme et hurler le petit qui s’accrocha à elle. Reese le regarda un bref instant.

- Qu’on emmène les enfants, et tuez tous les autres. Je veux qu’il ne reste plus rien de ce village.. Plus RIEN c’est bien compris ?

Reese fit faire un tour sur place à son cheval, s’assurant que tous avaient entendu ses ordres, et jeta un regard froid au gamin qui la dévisageait en pleurant, le visage dévasté par les larmes, tremblant. Il avait bien raison de trembler. Il connaîtrait bientôt l’enfer.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Sur les chemins d'Orkhon   Ven 29 Mai - 18:54

-5-

Reese a ordonné un détachement de vingt soldats, les autres rentreront au camp d’Enomis, avec les prisonniers, uniquement des enfants, les futurs soldats du royaume d’Orkhon. De futurs chiens fous, dressés uniquement pour tuer tout ce qui est un obstacle à l’empire de Victor le grand.

Les vingt hommes, elle y compris, avancent au galop en direction des montagnes, comme indiqué par la femme. Derrière eux, le village flambe, il ne reste plus rien. Telle est la sanction appliquée par l’armée de Victor Kurgan sur tous ceux qui osent se rebeller contre lui. Peu importe qu’ils n’aient pas été responsables du passage des rebelles dans leur village, ils les ont hébergés et cela suffit à la sanction suprême de mise à mort.

Mais pour l’instant, il faut se concentrer sur cette poursuite longue et difficile qui les attend, pister les traces que les rebelles ont laissées. Ils sont partis se cacher dans les montagnes, et peuvent très bien les attendre en embuscade. Il faut donc rester prudent très prudent, attentif au moindre signe d’une présence hostile. Les chevaux ralentissent au fur et à mesure qu’augmente la dénivellation du terrain. Bientôt on les abandonne, attachés à des arbres, pour poursuivre la route à pied.

Soudain un hurlement brise le silence attentif des soldats. Reese tourne la tête en direction du cri, et voit l’un de ses hommes horriblement empalé sur des pieux surgis de terre. Les ordures, ils utilisent des pièges Kurgans. Reese crache de mépris, et ordonne sur un ton sec de poursuivre. Chacun à présent reste attentif où il pose ses pieds. Il y a sûrement d’autres pièges. Les rebelles devaient s’attendre à être poursuivis.. Une poursuite qui peut devenir sans fin, si Reese ne trouve pas un plan pour éviter que les rebelles ne leur échappent.

- Daans, Rogue !

Reese regarde les deux hommes qu’elle vient d’interpeller s’approcher rapidement d’elle, et leur murmure un ordre, ne tenant pas à être entendue de leurs ennemis qui pourraient guettait plus haut.

- Faites le tour de cette colline..et de l’autre côté, mettez le feu à la forêt.
- mettre le feu ?? mais le vent souffle dans notre direction et..
- justement… c’est le but.

Les deux hommes se regardent et soudain comprennent l’idée de leur chef. Ils hochent la tête et se précipitent aussitôt de leur côté. Reese elle, redouble de prudence, et ordonne à ses hommes d’en faire de même. Ils avancent encore un peu, puis elle décide d’attendre, le moment propice pour agir.. Si ses plans fonctionnent, l’incendie de la crête poussera les rebelles à redescendre vers eux.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Sur les chemins d'Orkhon   

Revenir en haut Aller en bas
 
Sur les chemins d'Orkhon
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Ubac, Claire] Les chemins de Sarasvati
» Bibliothèque des Chemins de Fer (Hachette)
» Les chemins de la gloire !
» Chemins de vie...
» Bouton de la Compagnie des Chemins de Fer EST

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Liberty Human :: Archives :: Archives SAISON 1 :: Archives S1 RP :: Ynys+Orkhon+île du moine-
Sauter vers: