Forum de RP Fantastique
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesPortailConnexion

Partagez | 
 

 Quartier de la Rive Gauche

Aller en bas 
AuteurMessage
Donatien
Cosmopolitains
Cosmopolitains
avatar

Nombre de messages : 1467
Age : 43
Points : 665
Date d'inscription : 25/02/2008

Feuille de personnage
Affinités: La guilde des voleurs
Occupation, métier: Chef des défroqués
Localisation: La Mandragore pendue

MessageSujet: Quartier de la Rive Gauche   Lun 17 Jan - 8:02

avant

Les deux compères Donatien et Mad Martigan se rendaient à la Guilde des Mercenaires et des Gardes de la Cité et Mad put constater le changement radical entre la Rive Droite populaire, quartier des voleurs et de la racaille et la Rive Gauche, quartier des bourgeois, des nobles, des gens bien enfin !
Mad se laissait entrainer par son guide qui lui expliquait la ville dans ses grandes lignes et ils débouchèrent sur une belle place au centre de laquelle il y avait un cercle de terre battue, entourée de barrière de bois.
Une belle et solide demeure de pierre portait une enseigne explicite annonçant la Guilde des Mercenaires et des Gardes.

Allons-y
tu sais ils vont te faire faire quelques passes d'armes, voir si tu sais te débrouiller...
Tu es prêt ?


Ils rentrèrent dans le bâtiment et se présentèrent à un guichet. Comme il était tôt ou était-ce du fait du symbole de Donatien ?, ils purent de suite exposer le pourquoi de leur venue au secrétaire.

Très bien, nous allons vous enregistrer après les tests d'usage
est-ce pour vous deux ?


Donatien émit un petit rire, lui garde ? Ça aurait pu être drôle !
Il démentit bien vite

Non uniquement pour mon ami ici présent


Attendez dans la cour, l'instructeur va venir.
Au suivant !



_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://epsilon.jdrforum.com/forum.htm
Mad Martigan
Vikings
Vikings
avatar

Nombre de messages : 75
emploi irl : Mercenaire
Points : 67
Date d'inscription : 04/11/2008

Feuille de personnage
Affinités:
Occupation, métier:
Localisation:

MessageSujet: Re: Quartier de la Rive Gauche   Mar 18 Jan - 20:02

26.

S’il savait se débrouiller ? Voilà qui lui redonna le sourire après cette séance de torture chez cette vieille ortie. Elle portait bien son nom celle-là. A présent, ils allaient pouvoir réellement s’amuser.

- Ouais prêt ! répondit-il avec un large sourire avant d’emboîter le pas à Donatien qui se dirigeait vers la cour.
- Un instructeur, ça rigole pas par ici ! Le seul instructeur que j’aie eu, doit être mort aujourd’hui, un viking qui m’a presque tout appris de ce que je sais aujourd’hui.

Très content, il offrit un large sourire à Donatien.

- Et toi ? Tu te bats un peu ? Tu préfères quoi comme arme ?

Mais Donatien n’eut pas l’occasion de répondre pour le moment car un type s’avançait au milieu de la cour en direction d’eux. Vêtu de manière élégante, il portait une moustache marrante, mais portait aussi les traces des ans sur son visage et ses cheveux. Mad le jaugea des pieds à la tête, tandis que l’instructeur en faisait de même.

- Lequel de vous deux vient passer les tests d’entrée ?
- C’est moia !

Mad lui fit l’honneur d’une légère révérence, large sourire, et toujours aussi confiant.

- Je vois. Vous allez donc passer plusieurs tests, le premier, il me faut voir vos aptitudes au combat. Fleuret, ou épée ?
- Fleuret ? Mad jeta un regard hésitant à Donatien mais revint aussitôt à l’instructeur. Non…. L’épée je préfère.

Il aurait bien aimé jouer de celle dont il ne se séparait pas, mais c’était Rool qui l’avait gardé avec lui, enfin chez eux, le dernier chez eux qu’ils avaient eu. Il se demanda s’il reverrait un jour le troubadour, et son épée par la même occasion. Mais l’instructeur avait prévu la chose et d’un claquement de doigt, fit porter à Mad, une épée un peu fine au goût de Mad, mais d’une taille correspondant à celles des épées qu’il aimait à manier.
Il saisit l’arme des mains du soldat qui la lui présentait, et fit faire quelques moulinets sous le regard attentif de l’instructeur.


- Bien allons-y… dit-il en se mettant en garde, sous l’œil surpris de Mad.
- Ah ouais, vous voulez qu’on se batte ?
- Vous êtes là pour ça non ?

Mad voulut répliquer qu’il pensait avoir affaire à plus forte partie, mais ne voulut pas vexer l’instructeur et se mit en garde à son tour. L’autre joua de sa lame de quelques touches pour tester la réaction de Mad, mais ce dernier para chacun des coups, sauf un. Vexé parce qu’il était devenu le centre d’attention de plusieurs élèves et peut-être que c’était du à la présence de Donatien, mais Mad perdit un peu de sa superbe et de son sourire, pour prendre le combat un peu moins à la légère.

L’autre le força encore un peu à reculer, et puis Mad en eut assez de jouer, et donna trois coups d’estoc, un direct, de la pointe, les deux autres frappant par le côté avec une force qui fit reculer l’instructeur qui ne montra rien de ce qu’il pouvait en penser. Le combat se poursuivit de petites attaques simples et légères, mais chaque fois Mad parait, ne se laissant plus avoir par le côté grisonnant du combattant. Il avait vite compris qu’il avait affaire à un duelliste aguerri.

Et puis soudain, l’homme lui sortit une botte de son crû, désarmant brusquement Mad. Son épée s’envola plus loin dans la cour, et l’autre s’autorisa un léger sourire, s’approchant pour signifier qu’il avait gagné le combat. Mais Mad n’était pas habitué à renoncer, même sans arme. Il donna soudain un formidable coup de pied à l’instructeur, lui faisant perdre l’équilibre, et le saisit par le col pour le renverser sur le sol, poing dressé.
L’autre leva les mains.


- Ça va ça va… je vois que vous avez de la ressource, c’est très bien.

Mad se détendit et le lâcha pour se redresser, l’aidant même à en faire autant. Une fois debout, il se tourna vers Donatien pour lui sourire avec un air à peine fier de lui.

- À présent nous allons voir, face à plusieurs combattants, comment vous allez réagir. Il faut s’attendre à tout dans cette ville, même à .. ceci par exemple

L’homme fit un geste très discret et soudain là-bas derrière un mur, un type se redressa et lui lança un caillou qui lui heurta la tête de plein fouet, manquant de peu de lui ouvrir le crâne chevelu. Mad protesta.

- Aie !! Non mais qu’est-ce que ??!!

Il échangea un bref regard avec l’instructeur et Donatien puis se dit qu’il devait sans doute aussi régler son compte à l’autre abruti avec son caillou. Et tandis qu’il se penchait pour récupérer son arme, l’autre voulut recommencer, mais Mad saisit alors une pierre et lui rendit la pareille… PAFF en pleine poire, l’autre reçu la pierre et l’on entendit un couinement de protestation. Mad se tourna satisfait vers l’instructeur.

- J’aime bien vos tests finalement, c’est quoi le prochain ?

Les gars qui avaient cessé de se battre pour regarder faire Mad, s’approchèrent alors.

- Comment vous en sortez-vous face à plusieurs adversaires ?

Sans plus attendre, Mad se jeta dans cette mêlée de lames, et vint assez rapidement à bout de ces jeunes combattants. Il savait très bien manier sa lame même si au goût de l’instructeur, il manquait sans aucun doute de technique et de classe, mais il possédait la force, la rapidité, et oui c’était certain, beaucoup de ressource et de ruse, une façon de se battre unique qu’il n’avait jamais rencontré auparavant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Donatien
Cosmopolitains
Cosmopolitains
avatar

Nombre de messages : 1467
Age : 43
Points : 665
Date d'inscription : 25/02/2008

Feuille de personnage
Affinités: La guilde des voleurs
Occupation, métier: Chef des défroqués
Localisation: La Mandragore pendue

MessageSujet: Re: Quartier de la Rive Gauche   Dim 30 Jan - 22:23

Donatien assista admiratif aux différentes épreuves dont se sortit brillamment Mad Martigan. Trop brillamment même pensa soudain le chef de la guilde. Trop tard ! Il tenta bien de faire quelques gestes à son compagnon mais celui ci aux prises avec plusieurs adversaires qu'il envoyait joyeusement au tapis ne se rendit compte de rien. Donatien n'avait plus qu'à espérer que ça ne ruinerait pas ses plans.
Tandis que Mad éclatait d'un rire triomphant en voyant les sbires censés le tester déposer les armes, Donatien s'approcha de l'instructeur qui souriait, visiblement satisfait.

Fort bien, je vous colle un vert.

dit-il en sortant un baton de cire et un seau de dessous son pourpoint de cuir

Un sceau vert ? s'exclama Donatien, déconfit car ce qu'il craignait arrivait. Il se maudit intérieurement de ne pas avoir pensé à prévenir Mad Martigan mais à dire vrai il avait manqué de jugement, ne pensant pas le mercenaire si doué car trop fanfaron.

Mais ce n'est pas possible !

L'instructeur s'étonna en regardant l'ami du guerrier.

Mais si, il fera tout à fait l'affaire pour le palais du Conseil ou de la Justice.
Il a certes un style peu orthodoxe et manque un peu de grâce mais il est indéniable qu'il fait montre d'efficacité. Nos dirigeants seront bien protégés.
Je ne vois pas ce que vous lui reprochez ! N'est-ce pas votre ami par ailleurs.


Donatien prit un air dubitatif puis haussa les épaules négligemment comme si cette affaire ne le touchait pas de près et qu'il ne disait celà que pour causer.

Certes et c'est bien pour cela que je ne pense pas que cette fonction puisse lui convenir.
il n'est guère présentable et son style comme vous dites pourraient offenser les politiques...
Les Sénateurs sont à cheval sur les convenances, et déjà rien qu'avec ces cheveux longs mon ami serait hors charte de la Garde Verte.


L'instructeur commençait à s'impatienter de ce contre temps et de cette discussion qu'il jugeait stérile.

Et bien il les coupera !!!


Donatien triompha

Impossible ! Il refuse !
Il prétend que c'est de là qu'il tire sa force !
N'est-ce pas Mad ?


Encourageant le jeune homme à abonder en son sens, Donatien démontra à l'instructeur qu'il avait raison et celui ci hésita. C'était bête tout de même cette affaire, tout ça pour une coupe de cheveux ! Après avoir tenté de faire fléchir le guerrier et celui qui semblait être son manager, il soupira et rangea la cire verte pour en sortit de la bleue.

très bien Garde Bleu alors...
quelle pitié !

Donatien s'empara de la fiche estampillée et entraina Mad Martigan en poussant un soupir de soulagement

piuf on l'a échappé belle !!
je ne savais pas que tu étais si doué !


ajouta-t-il d'un ton accusateur au guerrier.


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://epsilon.jdrforum.com/forum.htm
Mad Martigan
Vikings
Vikings
avatar

Nombre de messages : 75
emploi irl : Mercenaire
Points : 67
Date d'inscription : 04/11/2008

Feuille de personnage
Affinités:
Occupation, métier:
Localisation:

MessageSujet: Re: Quartier de la Rive Gauche   Jeu 3 Fév - 20:55

27.

Après ces quelques mise en jambe, Mad assista au plus étrange échange qui lui eut été donné d’entendre. Visiblement la décision de l’instructeur n’avait pas plu à Donatien qui argumenta fermement pour obtenir un sceau bleu. Mad n’y comprenait rien à cette histoire de sceau mais, le comble fut cette histoire de cheveux. Certes il confirma qu’il ne souhaitait pas les couper mais de là à raconter que c’était de là qu’il tirait sa force, l’idée lui arracha un sourire. Sacré Donatien va, en tout cas, il parvint à convaincre l’instructeur qui finit par lui accorder ce fameux sceau bleu au grand soulagement de Donatien.

Mad se laissa entraîner à la suite du trépident voleur, retrouvant toute sa belle assurance en entendant le compliment.

- piuf on l'a échappé belle !!
je ne savais pas que tu étais si doué !
- je sais effectivement me débrouiller avec une épée, et l’art du combat n’a aucun secret pour moi.

Et si Rool avait été là, nul doute qu’il lui aurait expliqué comment Mad savait toujours se tirer des situations les plus impossibles.

- Mais j’ai comme l’impression que ça a posé problème ? N’était-ce pas ce que tu voulais ? Un mercenaire enfin un chevalier servant apte à défendre la belle demoiselle ? C’est un peu toute l’histoire de ma vie après tout, toujours là pour défendre la veuve et l’orphelin. Enfin veuve, c’est accessoire.

Mad éclata de rire avant de se tourner vers Donatien, se disant qu’il n’avait pas l’air de partager son humour.

- Quant à cette histoire de cheveux… comme quoi ça serait d’eux que je tire ma force, haha.. j’ai du me retenir pour ne pas rire devant l’instructeur. T’as un sacré culot toi, mais j’trouve ça trop bien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Donatien
Cosmopolitains
Cosmopolitains
avatar

Nombre de messages : 1467
Age : 43
Points : 665
Date d'inscription : 25/02/2008

Feuille de personnage
Affinités: La guilde des voleurs
Occupation, métier: Chef des défroqués
Localisation: La Mandragore pendue

MessageSujet: Re: Quartier de la Rive Gauche   Mar 8 Fév - 19:56

Donatien rit, effectivement c'était tiré par les cheveux comme histoire

La force dans le cheveux c'est une vieille légende arcadienne.
Va savoir si ce n'est pas vrai ?

On l'a échappé belle si tu avais eu un sceau vert tu aurais forcément été affecté au besoin de la Ville.
ce qui veut dire que personne de la noblesse ou autre n'aurait pu t'engager !
Ce qui ne faisait pas nos affaires !

D'ailleurs maintenant, je vais aller confirmer ton engagement auprès de la Guilde et de tes futurs employeurs.
Du fait tu as quartier libre jusque demain matin, je viendrais te chercher à la taverne.
En attendant profite-en pour découvrir la ville !
Mais ne te fourre pas dans les ennuis !


Donatien sortit de sa cape un médaillon, simple rond d'étain frappé d'une tête de moine jovial aux joues rebondies.

Tiens mets ceci autour du cou
Cela t'évitera déjà quelques soucis avec ...hummm...la faune locale de la Rive Droite

A demain !


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://epsilon.jdrforum.com/forum.htm
Mad Martigan
Vikings
Vikings
avatar

Nombre de messages : 75
emploi irl : Mercenaire
Points : 67
Date d'inscription : 04/11/2008

Feuille de personnage
Affinités:
Occupation, métier:
Localisation:

MessageSujet: Re: Quartier de la Rive Gauche   Dim 13 Fév - 14:05

28.

Mad regarda Donatien s’en aller. Quartier libre ? Visiter la ville ? Il regarda autour de lui. Il n’était pas du genre à jouer les visiteurs, sauf quand il s’agissait de visiter la chambre d’une charmante dame. Et là il songea à cette femme. S’il avait voulu la trouver, il n’aurait même pas su où se rendre.
Il regarda le médaillon avant de l’enfiler autour du cou. C’était plutôt étrange comme façon de faire, mais il était du genre à ne pas trop s’étonner des us et coutumes de chacun. Il en avait vu de toutes les couleurs en dix ans.

Mais bon il se trouvait dans une nouvelle ville, il allait donc en profiter pour faire un tour, et s’imprégner de l’ambiance, admirer les jolies filles, par exemple aussi.

Quand le soleil fut à son Zénith, Mad était en train de déguster un savoureux plat, vantant les mérites de la jeune femme qui le lui avait préparé. Une jolie brune aux yeux pétillants et au décolleté avantageux. C’est là que Rool le trouva enfin après des jours de recherches intensives. C’était dire si le troubadour n’était pas content du tout.

Il fonça droit sur Mad, assis à une table au milieu d’autres, sur une charmante terrasse.

- Enfinnnn je te trouve !! Pourquoi diable as-tu disparu comme ça, sans même me prévenir.

Mad reconnaissant la voix de son ami, se tourna et écarquilla les yeux en le voyant dans une robe de bure.

- Rool ?? Qu’est-ce que c’est que cette tenue ?? Ne me dis pas que…. Que … ne me dis pas que tu es entré dans les ordres ?? s’exclama-t-il sans tenir compte du reproche qu’il lui était fait.

Rool s’assit à la table et se pencha avant de murmurer en veillant à ce que personne ne put les entendre.

- Mais non andouille ! J’ai été obligé de me déguiser. Ils sont venus te chercher, mais heureusement que je n’étais pas là. J’ai du fuir, et le seul endroit où j’ai trouvé refuge, tu vas rire mais c’était à la cathédrale.
- Ils sont venus me chercher ?
- Oui, la garde du cardinal !! T’as mis le souk dans un couvent de novices, on a même laissé entendre que tu avais mis une fille enceinte.

Ce fut au tour de Mad de s’assurer que personne n’avait entendu Rool. Il se pencha pour répondre sur le même ton.

- Hey qui dit que c’est moi ?
- Mad… tu es le seul homme a être entré dans ce couvent..
- Hum moui… logique. Mais c’est des rumeurs tout ça.
- Oui mais en attendant, on est mal !! Tu aurais pu me prévenir et puis je t’avais dit de ne plus aller les voir. Regarde dans quelle situation on se trouve aujourd’hui à cause de tes bêtises. Tu as de la chance que j’ai réussi à sauver tes affaires.

Là Rool sortit de sous sa bure, l’arme de Mad, accrochant un instant un rayon de soleil.

- Ahhhh mon épée ! Merci mon ami, tu es vraiment très brave.
- Merci ça je le savais, et ce n’est pas grâce à toi cette fois si je m’en suis sorti. Alors tu quittes le pays et tu ne me préviens même pas ? Tu ne veux donc plus me voir ?
- Ahh euh sisi, mais … c’est une très longue histoire. Mais tu n’as pas reçu mon mot ? Je t’ai fait parvenir un billet qui te disait qu’il me fallait partir très vite pour Belladonna.
- Non, je n’ai rien reçu….. sans doute parce que j’ai du quitter très vite la ville moi aussi, à cause de TES bêtises !
- Oui bon ça va ! et puis ce n’est pas comme si c’était la première fois.

Rool fit une grimace, en ça, il avait entièrement raison.

- Et puis tu m’as retrouvé ! En plus j’ai de très bonnes nouvelles.

Et Mad lui raconta sa rencontre avec Donatien, et comment il avait trouvé du travail….


>> suite
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Donatien
Cosmopolitains
Cosmopolitains
avatar

Nombre de messages : 1467
Age : 43
Points : 665
Date d'inscription : 25/02/2008

Feuille de personnage
Affinités: La guilde des voleurs
Occupation, métier: Chef des défroqués
Localisation: La Mandragore pendue

MessageSujet: Re: Quartier de la Rive Gauche   Dim 27 Mar - 14:10

Daonatien avait repris le fiacre, direction la rive gauche chez les Jocondes, suivit par la Gardienne qui volait au dessus d'eux, étrange équipage qui faisait rentrer précipitamment les quelques âmes dehors à cette heure de la nuit.
heureusement il n'y avait guère de monde et les rues étaient dégagées et ils parvinrent rapidement à la résidence des De Vinci, Hôtel de style gothique italien à l'architecture élégante et dentelée. Seules les gargouilles chimériques lui donnaient un coté inquiétant dans la nuit, on disait d'ailleurs qu'elles étaient les vigies de ce lieu, ce qui étant donné la puissance magique des De Vinci était tout à fait possible.
Le portier de nuit en voyant Le Chef de la Guilde des Voleurs et de la Ville, accompagnée par une créature surnaturelle, ne fit guère de difficulté à aller chercher sa maitresse, heureusement en ville grâce au conseil qui devait se dérouler bientôt.
En attendant qu'elle arrive, il installa les deux visiteurs dans un salon précieux, aux soieries bleues rehaussées d'argent et au meubles de bois précieux.
Enfin la Dame de la Maison apparut, Monalisa De Vinci et ce qui frappait de prime abord c'était sa jeunesse et puis l'intelligence qui brillait dans ses yeux.
Elle demanda aux serviteurs qu'on leur apporte des rafraichissement et s'assit, invitant Donatien et Karayan à en faire autant

Bonsoir
Je pourrais me dire surprise de voir le Donatien une gardienne à cette heure mais ce n'est pas le cas.
J'ai senti les changements dans la trame magique mais je ne saurais pour le moment en dire la cause.
C'est pour celà que vous venez n'est-ce pas ?

Dites moi ce qui perturbe ainsi Cosme

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://epsilon.jdrforum.com/forum.htm
Karayan
Amazones
Amazones
avatar

Nombre de messages : 98
Points : 45
Date d'inscription : 16/02/2008

MessageSujet: Re: Quartier de la Rive Gauche   Lun 28 Mar - 17:51

Karayan n’était pas habituée à approcher des personnes usant de magie autre que sa reine ou le Sage lui-même, autre que les prêtres de magie sombre qu’elle avait eu l’occasion d’approcher à quelques reprise. Cette magie-ci était différente et la gardienne en ressentit un malaise, sans doute dû à cette nouvelle approche, ou encore au fait de se trouver dans cet endroit avec cette femme et l’autre femme Donatien. Cependant elle ne devait pas perdre de vue son unique objectif , c’est pourquoi elle intervint sans ambages dans la conversation :

- C’est la magie sombre, c’est le fils du Seigneur maudit en personne qui a réussi à s’enfuir des terres des exilés et qui sème la mort partout où il passe. Cosme comme Summeria avant, deviendra son antre, refuge de ses crimes d’aujourd’hui et de demain. Je suis ici pour le ramener à Orkhôn où il sera jugé par le Sage. Si vous voulez protéger les vôtres, aidez-moi à le retrouver. Il a du choisir un endroit des plus improbables, isolé, quelque chose qui lui rappellera sans doute son chez-lui. Un lieu craint et maléfique. Connaissez-vous un endroit qui pourrait correspondre à ça ?

La gardienne se tenait toujours debout face à cette jeune femme aux traits délicats, s’impatientant déjà, sentant que l’heure était proche, l’heure d’intervenir, essayer encore de l’empêcher. Y arriverait-elle cette fois ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Donatien
Cosmopolitains
Cosmopolitains
avatar

Nombre de messages : 1467
Age : 43
Points : 665
Date d'inscription : 25/02/2008

Feuille de personnage
Affinités: La guilde des voleurs
Occupation, métier: Chef des défroqués
Localisation: La Mandragore pendue

MessageSujet: Re: Quartier de la Rive Gauche   Lun 28 Mar - 19:23

Alors que Monalisa De Vinci écoutait la Gardienne avec attention, elle flancha brusquement, prise d'un malaise.
Donatien se précipita pour la soutenir

Madame !

Ce n'est rien

souffla la jeune femme en se dégageant pour se redresser.

C'est trop tard !
Il est à l'Hôtel de Dante Alighieri !


A ce moment à des cris retentirent dans la rue, et dans la ville.

Par tous les Dragons de Liberty !
Des Ombres Noires sont sur la ville !
Il faut que...


La dame appela un serviteur

Antonio !!

Faites réveiller mes sœurs et toutes les sorcières de la Maison.
Qu'elle me rejoignent dans la coupole !


Elle se tourna vers la Gardienne et lui saisit les mains

Elles sont dotées de pouvoir qui les protègent des armes ordinaires .
Seules la magie peut venir à bout de ses créatures.
Mais nos sortilèges prennent du temps, empêchez les de ravager la ville.
Je vous en prie, il nous faut gagner du temps.




_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://epsilon.jdrforum.com/forum.htm
Karayan
Amazones
Amazones
avatar

Nombre de messages : 98
Points : 45
Date d'inscription : 16/02/2008

MessageSujet: Re: Quartier de la Rive Gauche   Lun 11 Avr - 19:49

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Quartier de la Rive Gauche   

Revenir en haut Aller en bas
 
Quartier de la Rive Gauche
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» rive gauche
» [Modiano, Patrick] Dans le café de la jeunesse perdue
» Anachronisme
» Puisqu'on est dans l'armée et les militaires...
» Chanson française

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Liberty Human :: Liberty-Human, un nouveau monde: (RP) :: Cosme :: Belladona-
Sauter vers: