Forum de RP Fantastique
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesPortailConnexion

Partagez | 
 

 Les ombres du passé

Aller en bas 
AuteurMessage
Frère Angelo
Nomades
Nomades
avatar

Nombre de messages : 25
Points : 17
Date d'inscription : 21/07/2008

MessageSujet: Les ombres du passé   Lun 5 Sep - 12:59

1

Depuis combien de temps m’étais-je endormi ? Je l’ignorais. A vrai dire ici, la notion du temps était devenue quelque chose d’étrange, impalpable, indisctinct, secondaire. La vie, ma vie n’était plus rythmée que par les conversations avec d’autres habitants de Madur, les repas, les siestes et mes paisibles nuits dans ma chambre. Oh et j’oubliais mes passionnantes lectures dans la grande Bibliothèque de Sumer. Pour un peu, on en oubliait presque de vieillir.
Et Pourtant, elles étaient loin les années difficiles, la fuite de l’île du moine…Dante, chère Dante. Pas un jour ne passait sans que j’aie une pensée pour elle ou pour son fils. Son fils qui lui, grandissait chaque jour un peu plus, seul signe visible que le temps s’écoulait assurément.

Je souris en baissant les yeux sur l’ouvrage que j’étais en train de lire, avant de m’endormir. Quelque chose m’avait réveillé, mais je n’arrivais pas à retrouver le souvenir de ce bruit. Je soupirais et lentement me levais du confortable fauteuil qui m’avait accueilli pendant de si longues heures.

Et tandis que j’allais reposer l’ouvrage sur les étagères de ma bibliothèque, la fenêtre s’ouvrit brutalement sous un coup de vent et alla heurter le mur. Ce n’est qu’à ce moment que je le vis.
Le livre, il était tombé de son support, sur le sol, grand ouvert, ses pages s’agitant, tournant dans le vent, avant de s’immobiliser tout aussi soudainement que le vent s’arrêta. Des frissons me remontèrent le long de l’échine jusqu’à ma nuque, et je me penchais pour ramasser le précieux livre, le fameux livre du frère Tobias, celui par qui tout avait commencé….
Et voilà que soudain quelque chose ou quelqu’un me le rappelait à ma mémoire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Frère Angelo
Nomades
Nomades
avatar

Nombre de messages : 25
Points : 17
Date d'inscription : 21/07/2008

MessageSujet: Re: Les ombres du passé   Sam 10 Sep - 19:29

2.

La page s’était ouverte sur une illustration plutôt particulière puisqu’on y voyait les anges entourant le Christ d’une part, et de l’autre part, on y voyait la représentation du mal, horrible monstre cornu qui dressait ses poings en direction des anges.
Alors je m’installais dans mon fauteuil, et commençait la lecture du texte sous l’illustration.

Citation :
« il reviendra, le mal cherchera à détruire le bien. Un nouvel affrontement du bien contre le mal mettra fin aux temps de paix. Car tout n’est qu’un éternel recommencement. »

Un instant je fus tenté de refermer le livre, aussi vite que je m’étais souvenu de son existence. La dernière fois, il avait été à l’origine de tant d’événements. Qu’est-ce que ça signifiait ? Devais-je m’inquiéter pour Akuko ? Je savais que ma mission auprès de l’élu n’était pas encore terminée, même si j’ignorais encore ce qui m’attendait. Le livre disait qu’un jour l’élu serait appelé à retourner aux origines. Est-ce que ce jour était venu ? C’était un signe que Dieu m’envoyait. Le problème, c’était que j’ignorais comment l’interpréter.

Quant au mal. Duncan MacLeod avait été exilé sur les terres d’Orkhôn et cela avait suffit à les protéger, à le protéger, mon petit Akuko toutes ces années. Les dragons des légendes étaient sortis de leurs livres pour régner sur ce nouveau monde, gardiens d’une paix nouvelle et bienvenue. Et même si mes croyances avaient été ébranlées pendant un temps, j’avais retrouvé la confiance, et la foi. J’avais appris surtout que la parole de l’homme ne reflétait pas toujours la parole de notre Seigneur. Tout était toujours qu’une question d’interprétation et de vision du monde.

J’hésitais en tournant les pages du livre ancien. La dernière fois qu’il m’avait averti, j’avais ignoré son appel. Je ne commettrai donc pas deux fois la même erreur, même si j’ignorais ce qu’on attendait de moi.
Pour commencer, il fallait que je voie Akuko. Je préparais donc mes affaires et me mis en route pour le palais royal où l’enfant résidait, avec Kenny . Kenny qui était devenu un jeune homme solide et sûr de lui, un jeune homme qui désormais, portait les armes de Summeria. Des armes qu’il avait appris à manier à la perfection. Kenny avait pris Akuko sous son aile, le protégeant envers et contre tout, même si à Summeria, Akuko n’avais jamais risqué plus qu’une chute. Kenny avait été là chaque fois pour l’aider à se relever.

Oui il fallait que j’aille leur rendre visite à tous deux. Le plus dur serait de ne pas trop alerter le trop inquiet Kenny. Peut-être qu’après tout, ce n’était qu’un avertissement. Il faudrait m’en assurer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Frère Angelo
Nomades
Nomades
avatar

Nombre de messages : 25
Points : 17
Date d'inscription : 21/07/2008

MessageSujet: Re: Les ombres du passé   Ven 16 Sep - 9:55

3.

Il faisait chaud, très chaud. Et tandis que j’attendais la barque qui devait me mener jusqu’au port principal de Mara Nova, je m’étais assoupi à l’ombre d’un porche, près des quais d’embarquement, sans doute trop habitué au rythme tranquille des habitants de Madur. C’était une mauvaise manie qu’il allait me falloir corriger.

Tout à coup des bruits de pas réguliers, me tirèrent hors de mes songes, et j’observais alors un spectacle assez particulier. La garde spéciale du Roi escortait une de ces fameuses litières réservées aux femmes de haut rang du pays. Une invitée sans doute, c’est du moins la réflexion que je me fis quand soudain le vent souffla soulevant les précieux voilages qui en dissimulaient la passagère.

Alors je la vis, jeune femme au teint mat, aux yeux d’amande et aux cheveux cuivrés et tressés, de même que je réalisais qu’elle était enceinte. Son regard croisa le mien et je hochais lentement la tête, plus surpris que par politesse. Elle n’était de toute évidence pas du pays et il était si rare de voir des étrangers en ce monde réservé. Je regardais l’étrange cortège s’éloigner en direction d’un des navires royaux qui devait sans doute la mener vers la capitale, et je baissais les yeux sur le livre que j’avais gardé sur mes genoux….ouvert…

Et l’image que je vis me glaça le sang. Je regardais cette illustration d’une femme qu’on menait à dos d’âne, entourée de cavaliers noirs qui la guidaient vers leur maître, le diable en personne qui attendait, l’entourant de ses flammes de l’enfer. L’impression de revoir exactement la même scène que je venais d’observer m’envahit d’effroi et le cœur palpitant je fermais les yeux un instant.
Quand j’ouvris à nouveau les yeux, j’avais devant moi, une scène des plus classiques, Marie enceinte, chevauchant l’âne que Joseph menait jusqu’à Bethléem. Je tournais la page, en avant, et en arrière, mais il n’y avait aucune autre illustration du même genre. Avais-je rêvé cette scène terrible ? ou était-ce encore un signe ? J’en gardais toutefois un fort sentiment de malaise et d’angoisse.

Il me faudrait comprendre ce que cela signifiait. Je me levais pour m’approcher des quais et guettais la barque qui allait m’emmener rendre visite à Akuko. Bientôt elle parut, portant le pavillon royal ainsi que celui des rares visiteurs autorisés à pénétrer dans l’enceinte surprotégée de Mara Nova. De part mon statut particulier en ces terres, le gouverneur m’avait donc octroyé ce laisser passer pour me permettre de rendre régulièrement visite à mes deux petits protégés.
Un privilège dont j'allais user une fois de plus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ades
Orientalis
Orientalis
avatar

Nombre de messages : 343
Age : 48
Localisation irl : Dans le rêve d'une Cancer
emploi irl : guerrier
humeur : en devenir
Points : 253
Date d'inscription : 25/02/2008

Feuille de personnage
Affinités: Amanda
Occupation, métier: Roi de Ur
Localisation: Summeria

MessageSujet: Re: Les ombres du passé   Dim 18 Sep - 9:52

Les gardes Noirs escortaient la prisonnière vers sa barque, et l'emmenèrent dans le lieu qui lui servait de chambre en attendant que Azalba vienne la prendre.







(suite)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les ombres du passé   

Revenir en haut Aller en bas
 
Les ombres du passé
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [H.Cook, Thomas] Les ombres du passé
» LES LAMES DU CARDINAL - L’HÉRITAGE DE RICHELIEU (# 01) LES OMBRES DU PASSÉ de Philippe Auribeau d'après Pierre Pevel
» Passé, Présent et Futur
» Broder ensemble le marquoir Cadichon du Passé Composé
» Plein de comics VF et VO à tous petits prix

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Liberty Human :: Liberty-Human, un nouveau monde: (RP) :: Alliance de l'Orient :: Summeria-
Sauter vers: