Forum de RP Fantastique
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesPortailConnexion

Partagez | 
 

 La forêt de Coilltean bho buaile

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: La forêt de Coilltean bho buaile   Dim 17 Fév - 18:25

La forêt qui isole Ynys Prydein du reste du monde.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La forêt de Coilltean bho buaile   Mar 19 Fév - 16:49

Le printemps venait à peine de prendre l’avantage sur l’hiver ; les premières fleurs venaient parsemer la mousse de la forêt de taches de couleur et les ruisseaux, gonflés par la fonte des neiges, emplissaient l’atmosphère du murmure de l’eau qui coule.

Zarry avait quitté la meute qui lui avait tenu lieu de famille pendant de si longues années. Non pas que la meute l’ait rejetée, bien au contraire. Mais en vieillissant, le besoin de rétablir le contact avec ses semblables s’était fait de plus en plus pressant. Elle avait alors pris la route, se dirigeant vers le sud.

La forêt dans laquelle son père l’avait abandonnée et où les loups l‘avaient recueillie marquait la frontière entre Asgard, terre de son peuple d’origine, et la mystérieuse Ynys Prydein. Bien entendu, Zarry ignorait qu’elle se trouvait au cœur de la Coilltean bho buaile. Elle ignorait tout également du pays vers lequel elle se dirigeait. Tout ce qu’elle savait, c’est que son instinct lui commandait de s’éloigner de cette patrie qui l’avait autrefois abandonnée.

Ses souvenirs de cette époque étaient flous, et outre la musique de son propre nom, elle en avait oublié la langue. Elle n’avait aucune idée de la manière dont elle allait s’y prendre pour établir le contact. Son incapacité à émettre des sons ne l’avait pas gênée pour communiquer avec les loups. Elle avait appris à déchiffrer leurs hurlements et leurs attitudes, et parvenait parfaitement à se faire comprendre par les mêmes attitudes. Mais les souvenirs qu’elle gardait de sa petite enfance lui suffisaient pour savoir qu’il en serait autrement avec les humains.

Tandis qu’elle se faisait ces réflexions pour la nième fois, ses pas la menèrent à la lisière intérieure de la forêt. Au-delà des arbres, s’étendait une vaste prairie vallonnée. Elle changea de direction et entreprit de longer cette étendue de verdure, tout en restant à l’abri sous le couvert des arbres. Elle finit par atteindre une étrange formation rocheuse qui ne ressemblait en rien à ce qu’elle avait pu voir auparavant.


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La forêt de Coilltean bho buaile   Jeu 24 Juil - 21:55

Aisleen rangea lentement l'épée dans son fourreau tout en se posant mille et une questions.
D'abord que faisait une épée ici ? Du peu qu'elle savait, sa mère n'était pas une guerrière. Bien au contraire.
Si elle avait compris certains sous entendus, elle se contentait d'utiliser les herbes et de faire un peu de médecine. Cela devait être donc logiquement contre ses principes.

Elle stoppa net son geste. Elle SAVAIT qu'ici était morte sa mère. C'était plus fort qu'elle. Comme si elle se sentait rattachée au lieu. En temps que Druidesse elle savait se fier à certaines intuitions. Mais à ce point là elle n'avait jamais ressenti ça.
C'était magique et terrible à la fois. Elle avait peur soudain. Peur de faire fausse route. Peur aussi d'être déçue. Mais cette voix si douce et musicale dans sa tête...lui assurant qu'elle devait poursuivre dans cette voie.

Quelle voie ? Aisleen cherchait. À qui allait elle pouvoir poser des questions ? Pas à sa famille déjà. Impossible. Soit ils ne savaient rien, soit ils ne voulaient rien dire. Dans un cas comme dans l'autre, personne ne l'aiderait. Il lui faudrait alors trouver des gens qui connaissaient sa mère.
En y réfléchissant bien....
Son village était éloigné de la masure. Et les plus anciens étaient morts avec l'épidémie. Combien de chances y avait il que quelqu'un se souvienne de cette femme dont Aisleen ignorait même le prénom.

Alors quoi maintenant ? Là tout de suite ?
Elle prit l'épée et sortit. La masure était au coeur d'un bois noir et profond. avait une petite clairière, suffisante pour offrir un peu de cette lumière du jour si nécessaire à la survie de l'Homme.
Pourtant, autour, il y Elle la posa au pied d'un chène plusieurs fois centenaire et s'installa elle même au pied de l'arbre.
Elle attendait qu'il lui parle. Qu'il lui donne un signe. La magie, il y a longtemps qu'elle n'y croyait plus.
Mais la confiance dans la Terre, elle, était intacte. Elle aimait les êtres qui y étaient. Et qui communiait avec elle rentrait dans ce que certains appelaient « le secret des Dieux ».
Qu'ils étaient naïfs.
Le vent souffla légèrement. Aisleen releva les yeux. Un nuage apparaissait dans le ciel bleu et totalement dégagé. voilà de quoi voir un signe. Restait le plus dur. Savoir l'interpréter.
Ses yeux étaient perçants. Elle cherchait un sens à chaque courbe, chaque souffle, la vitesse. Tout devait pouvoir l'aider. Mais ce signe là... c'était étrange. D'abord famille. Une preuve. C'était la bonne route. Mais ensuite. Ce n'était pas « mère » ou « nourrice » qui se dessinait. Mais soeur.

Sa soeur ? Ou la soeur de sa mère ? Koridwen ? Aurait elle la clef du secret de sa naissance ?
Aisleen secoua la tête et se releva. Cette recherche serait longue et d'autres signes viendraient. Elle s'exhorta à un peu de patience. Elle le devait sous peine de devenir folle.
Alors qu'elle se résignait et s'obligeait à porter ses pas loin de la masure, une ombre dans le sous bois s'approchait elle aussi.

Aisleen releva le nez vers le nuage à présent au dessus d'elle.

« réunion ».

elle fronça les sourcils. Si clair ? Elle ferma les yeux, cherchant à se souvenir.


Plus loin est le Destin que tu lis, plus flou il est. Parce que mille et un tourments peuvent le changer. Mais si la Destinée est à portée de ta main, alors elle sera clairement exprimée. Car il ne faut surtout pas la rater. Lis les signes Aisleen, c'est le signe d'un grand Druide.

Oui... la Destinée. Elle fit un rictus méprisant. Cette voix résonnait si distinctement encore dans sa voix. Elle devait la chasser. Il ne lui ferait plus rien maintenant.
Elle retourna dans la masure. Elle avait passée l'épée dans son dos mais avait son athamée en main. On ne savait jamais.

Il y a quelqu'un ? Montrez vous !
Revenir en haut Aller en bas
Meleandra Sassech
Celtes
Celtes
Meleandra Sassech

Nombre de messages : 57
Points : -11
Date d'inscription : 15/02/2008

MessageSujet: Re: La forêt de Coilltean bho buaile   Lun 28 Juil - 11:33

La chevauchée avait été fort longue pour la Prime Prêtresse et sa monture. Il y avait fort longtemps qu'elle ne s'était pas absentée pour une durée aussi longue de la capitale.
Un village, à la frontière de leur pays, avait requis la présence d'un représentant de la Déesse. Meleandra aurait pu y envoyer une de ses prêtresses, cependant, l'agitation au sein des conseils l'avait poussée à fuir Caer Myrddin. Elle le reconnaissait aujourd'hui, elle avait fui les lourdes responsabilités de sa fonction, quitte à laisser sa fille aux aspirantes prêtresses et à ses parents.

La druidesse avait passé plus d'une saison auprès des gens du Nord, allant de village en village pour montrer l'implication de l'Emrys auprès d'eux, bénissant les semences, les mariages, les naissances, les morts, cherchant de nouveaux appelés de la Déesse. Elle en avait d'ailleurs envoyé plusieurs à la capitale, escortés à chaque fois de l'un de ses gardes dont elle n'avait pu dissuadé ses parents de l'entourer.

Aujourd'hui, les soldats avaient été dispersés, renvoyés un par un avec de jeunes gens, même parfois des enfants, que leurs parents ou la vie lui avaient confiés. Ils se verraient formés à l'Art Druidique pour les plus doués ou à un métier qui assurerait leur avenir, pour les autres, sous la bénédiction de Dame Sassech. L'Ollamh était ainsi certaine qu'ils ne manqueraient jamais de rien, quelque soit la voie qu'ils choisiraient.

Même si la vie au loin de la Tour de l'Emrys lui avait redonné une paix qu'elle croyait perdue à jamais, Alba, sa fille, lui manquait cruellement. C'était pour elle qu'elle revenait auprès du Cercle de Pierres. Si la Déesse ne lui avait pas fait dont de cette enfant, peut être serait elle restée à jamais Druidesse itinérante, abandonnant sa fonction de Prime Prêtresse.

Aujourd'hui, elle pouvait regarder tout ceci en face, alors qu'elle cheminait dans la Coilltean bho buaile depuis plusieurs jours, méditant tout en chevauchant sur les chemins connus seulement des quelques explorateurs les pratiquant ou de ceux à qui leurs secrets ont été révélés.
Meleandra se coupait ainsi du monde en évitant les terres habitées, profitant de ces moments de solitude pour prier et penser.
A présent, la prêtresse devait s'approcher du niveau du Cercle de Pierres, il allait bientôt être temps de rejoindre l'autel des prières afin de faire son offrande à la Déesse... Elle avait raté les feux de Beltane cette année ... Voilà pourtant cinq années qu'elle les présidait pour les petites gens de la capitale...

Alors qu'elle laissait sa monture faire un détour, elle entendit Alladh, sa louve, plus loin dans les fourrées ... Elle n'était plus seule ...
Elle mit la main sur la garde de la longue épée que les peuples de Nord lui avaient offerts en remerciement, au Nom de la Déesse et resta silencieuse, arrêtant sa jument.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La forêt de Coilltean bho buaile   Mar 29 Juil - 13:09

Elle fit le tour de la masure, cherchant qui y était. Personne ne s'était annoncé. Elle savait pourtant qu'elle n'était pas seule. C'était certain même. Il y avait une présence ici. Toute proche. Pourtant son aura...
Aisleen se concentrait pour chercher où était la personne. Elle arrivait parfois à le « voir ». voir était un grand mot certes. Mais elle devenait. C'était instinctif. Mais là... rien... ni négatif, ni positif.

Aisleen tira son épée de son fourreau. Elle ne connaissait pas cette arme. Étrangement elle se sentait en confiance avec. Elle sortit de la maison. Les deux pièces avaient été rapides à explorer.
Toujours l'épée en main, son athamé de l'autre, elle avançait sur la pointe des pieds. Sa robe ne frottait plus au sol et elle était parfaitement silencieuse.

Sous ses yeux, la forêt. Toujours la même. Et étrangement plus... Vivante. Comme si l'herbe était plus verte, les arbres plus feuillus, les fleurs plus épanouies. Pourtant rien n'aurait pu changer si vite. Ou alors une aura serait tellement positive...
Elle ne ressentait plus rien. Rien de négatif ou positif. C'était si étrange. Si destabilisant.

Elle regardait les alentours et ne voyait personne, pas même une ombre. Pas un souffle de vent, comme si le temps c'était suspendu.

Elle se dirigea vers l'arbre où elle avait laissé son cheval. Elle prit les rênes et remonta en selle après avoir rangé son épée. Elle tenait toujours son athamé. Elle savait le lancer de manière précise sur une assez grande distance. Pour se défendre ce serait toujours ça.

Encore méfiante, elle fit le tour de la masure. Elle cherchait un détail, un indice sur son passé. Une tombe peut être. Mais soudain... dans les fourrées, elle vit une ombre. Lentement elle fit avancer sa monture. Il n'y avait plus rien ici hormis cette ombre.
Elle s'approchait progressivement pour trouver un loup...
Revenir en haut Aller en bas
Meleandra Sassech
Celtes
Celtes
Meleandra Sassech

Nombre de messages : 57
Points : -11
Date d'inscription : 15/02/2008

MessageSujet: Re: La forêt de Coilltean bho buaile   Mer 30 Juil - 21:52

Alladh se dévoila à la jeune femme dont elle avait senti l'odeur dans la brise. La louve avait appris au contact de son humaine à ne pas se montrer agressive envers les humains afin de ne pas leur faire peur.

Elle se posa sur son séant et lacha un petit jappement à la fois pour rassurer cette humaine et pour permettre à Meleandra de la situer.
L'animal leva toutefois une babine d'avertissement en voyant l'épée de la jeune femme.

De son côté, la prêtresse fit avancer son cheval, l'arme au poing. Le jappement d'Alladh lui indiquait une présence inconnue. Elle avait tant vu de choses lors de ce voyage et avait eu tant de fois l'occasion de mettre en application les enseignements de ses maitres d'armes que l'épée qui lui était jusqu'alors inconnue était devenue comme un prolongement de sa main, y trouvant tout naturellement sa place.

Mélia qui avait toujours détesté la violence sentit la fièvre du combat lui monter à la tête. Lorsqu'elle se rendit compte de cela, la druidesse projeta pendant quelques secondes son esprit auprès de la Déesse, afin de se faire pardonner mais aussi afin de retrouver une forme de paix.

Inspirant profondément, la Prime Prêtresse rouvrit les yeux et desserra ses doigts de la garde de l'arme qui lui pénétrait douloureusement la peau. Tirant assurance en la Mère Eternelle, elle parvint à limiter le tremblement de sa voix pour lancer, d'un ton ferme.


Alladh ! Sage ma belle !
Qui va là ? Déclinez votre identité au nom de la Déesse !


Même si Meleandra avait l'habitude de ses années en tant qu'Ollamh pour commander, elle n'aimait pas cela. Entendre ces mots venus d'elle lui arracha un frisson de dégout. Ne pourrait elle jamais sortir un peu de sa fonction de Prime Prêtresse et être juste Mélia ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La forêt de Coilltean bho buaile   

Revenir en haut Aller en bas
 
La forêt de Coilltean bho buaile
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les Brûlins, forêt de Bord-Louviers
» Anet, promenade en forêt
» En forêt de Bord/Louviers
» la forêt d'orient
» Le secret de la forêt bleue: cartonnée ou broché?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Liberty Human :: Archives :: Archives SAISON 1 :: Archives S1 RP :: Ynys+Orkhon+île du moine-
Sauter vers: